Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM

Forum de Partage et d'Entraide pour les personnes ayant vécu des expériences de mort imminente (NDE/EMI) ou d'autres expériences de conscience modifiée (ECM)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Et les films ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Et les films ?   Lun 14 Aoû - 23:36

Voilà le site américain dont je vous ai parlé :

www.SpiritualCinemaCircle.com

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !


Dernière édition par le Mar 15 Aoû - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yo



Nombre de messages : 389
Localisation : France
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Et les films ?   Mar 15 Aoû - 11:45

Smile Je viens d'apprendre la sortie de "conversations avec Dieu" au cinéma.

http://www.cwgthemovie.com/main.html (bande annonce et autre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageuse



Nombre de messages : 286
Age : 51
Localisation : France (Ile de France)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Et les films ?   Mar 15 Aoû - 13:48

Yo a écrit:
Smile Je viens d'apprendre la sortie de "conversations avec Dieu" au cinéma.

http://www.cwgthemovie.com/main.html (bande annonce et autre)


Merci Martine et Yo,


J'irai voir ces liens flower ,


Amicalement,


Sylviane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shulamite



Nombre de messages : 936
Localisation : Lanaudière Qc
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Et les films ?   Mar 15 Aoû - 19:16

J'ai bien aimé Jonathan le Goélan the Back

Sorti après l'homme qui plantait des arbres.....et le livre aussi.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et les films ?   Jeu 17 Aoû - 12:47

a


Dernière édition par hubert le Dim 15 Aoû - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voyageuse



Nombre de messages : 286
Age : 51
Localisation : France (Ile de France)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Et les films ?   Jeu 17 Aoû - 16:42

hubert a écrit:
Bonjour,

Voyageuse a écrit:
La mélodie du bonheur :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=238.html


Urga :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=7031.html


Mission :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=2152.html

6ème sens :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=22092.html


Matrix :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=19776.html


Ghost :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=6122.html


La ligne verte :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=22779.html


Au-delà de nos rêves :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=17994.html


Contact :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=15753.html

Je viens de voir "La Ligne Verte" c'est une pièce merveilleuse du puzzle, dont vous faites partie, et qui est très difficile à placer

Bonjour Hubert,


Qui ça "vous" ?

Amicalement,


Sylviane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et les films ?   Jeu 17 Aoû - 16:48

a


Dernière édition par hubert le Dim 15 Aoû - 10:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voyageuse



Nombre de messages : 286
Age : 51
Localisation : France (Ile de France)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Et les films ?   Jeu 17 Aoû - 17:02

Bonjour Hubert,


Ah d'accord !


Smile


A titre anecdotique, j'avais vu la ligne verte il y a quelques années. Je sais que c'est un film qui avait beaucoup plu à sa sortie mais moi il m'avait mis très mal à l'aise (c'était proche de la nausée)...enfin en tout cas ce n'était pas de l'indifférence ! Wink
Mais par contre j'avais retenu deux points que j'avais trouvé intéressant...d'abord c'est un film essentiellement avec des acteurs masculins et une façon bien à eux de gérer leur sensibilité. Et aussi le personnage de la femme (je crois qu'il n'y en a qu'un seul)....très intéressant ! Si je me souviens bien car c'était il y a longtemps, elle est l'épouse d'un des protagonistes et elle a une sorte de "maladie" où, dans les moments où elle est malade, elle se met à être l'inverse de ce qu'elle est normalement, c'est à dire qu'elle passe de parfaitement douce, affable etc (une vraie "icône")...à véritable harpie, la bouche pleine de jurons etc... ce que d'aucuns appellent une possession. Mais moi en la regardant, je me suis dit : pas étonnant que ça ressorte comme ça car le reste du temps elle se contrôle tellement ! Laughing Laughing ...encore une fois plus on repousse l'ombre, plus elle ressort anarchiquement et violemment.
J'ai trouvé intéressant que le seul personnage féminin de ce film ait cette apparence (ange ou bien exactement l'inverse : démon).

Amicalement,


Sylviane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariotheplumb



Nombre de messages : 200
Localisation : région marseille
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Et les films ?   Jeu 17 Aoû - 17:06

Bonjour Voyageuse .

Pas mal ton raisonnement , on pourrait dire , chassez le naturel il revient au galop .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageuse



Nombre de messages : 286
Age : 51
Localisation : France (Ile de France)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Et les films ?   Jeu 17 Aoû - 17:19

mariotheplumb a écrit:
Bonjour Voyageuse .

Pas mal ton raisonnement , on pourrait dire , chassez le naturel il revient au galop .


Bonjour Mario,


C'est un peu ça en quelque sorte. C'est valable aussi bien pour les hommes que pour les femmes bien sûr. Ce passage du film m'a fait aussi penser à cette phrase de Clarissa Pinkola Estès dans "Femmes qui courent avec les loups" (livre que j'ai beaucoup aimé) :
« Beaucoup de femmes guérissent de leur complexe « toute gentille », qui les faisait réagir avec une extrême douceur quels que fussent leurs sentiments et la personne qui les agressait. Si elles souriaient aimablement le jour, elles grinçaient horriblement des dents la nuit […]. »



En fait, c'est l"excès" qui produit ces crises de "possession" dans le film...du moins c'est ma vision personnelle et symbolique de la chose.

Nous avons tous en nous, chacun autant que nous sommes, des parties qu'il nous est plus ou moins agréable d'observer...on ne peut réellement s'en débarasser en les ignorant mais on parvient à les "apprivoiser" plutôt en les observant et en les transformant. J'aime bien ce terme "apprivoiser" car cela ne se fait pas en un jour mais petit à petit et à son rythme et au rythme auquel nous pouvons conscientiser ou non, sans forcer quoique ce soit.

J'ai tendance à penser, par exemple, que le phénomène du nazisme n'aurait pas pu prendre autant d'ampleur et la taille meurtrière qu'il a pris si tous ces humains qui s'étaient regroupés (collectif) pour dire que le "mauvais", "impur", le "méchant" etc...c'était, en l'occurence ici, le "juif", avait plutôt effectué un mouvement en sens inverse et se rendre compte que les défauts qu'ils attribuaient à une religion ou une race étaient tout simplement des tendances latentes en eux qu'ils ne voulaient pas voir. C'est ce qu'on apelle le principe du bouc émissaire.
L'Histoire regorge ainsi de moments comme ça : on met à l'extérieur de nous ce qui se passe à l'intérieur.
Cela ne signifie pas non plus que nous ne sommes composés que de ça ! Il y a aussi en nous de la Lumière, beaucoup de Lumière....mais, comme nous ne sommes pas - pas encore - des "Anges", ceci fait parttie de nous aussi...de façon plus ou moins importante selon les individus, mais c'est une - plus ou moins - petite partie de nous aussi.

Amicalement,


Sylviane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et les films ?   Jeu 17 Aoû - 17:23

a


Dernière édition par hubert le Dim 15 Aoû - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voyageuse



Nombre de messages : 286
Age : 51
Localisation : France (Ile de France)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Et les films ?   Jeu 17 Aoû - 17:29

hubert a écrit:
RE,

Voyageuse a écrit:
Bonjour Hubert,


Ah d'accord !


Smile


A titre anecdotique, j'avais vu la ligne verte il y a quelques années. Je sais que c'est un film qui avait beaucoup plu à sa sortie mais moi il m'avait mis très mal à l'aise (c'était proche de la nausée)...enfin en tout cas ce n'était pas de l'indifférence ! Wink
Mais par contre j'avais retenu deux points que j'avais trouvé intéressant...d'abord c'est un film essentiellement avec des acteurs masculins et une façon bien à eux de gérer leur sensibilité. Et aussi le personnage de la femme (je crois qu'il n'y en a qu'un seul)....très intéressant ! Si je me souviens bien car c'était il y a longtemps, elle est l'épouse d'un des protagonistes et elle a une sorte de "maladie" où, dans les moments où elle est malade, elle se met à être l'inverse de ce qu'elle est normalement, c'est à dire qu'elle passe de parfaitement douce, affable etc (une vraie "icône")...à véritable harpie, la bouche pleine de jurons etc... ce que d'aucuns appellent une possession. Mais moi en la regardant, je me suis dit : pas étonnant que ça ressorte comme ça car le reste du temps elle se contrôle tellement ! Laughing Laughing ...encore une fois plus on repousse l'ombre, plus elle ressort anarchiquement et violemment.
J'ai trouvé intéressant que le seul personnage féminin de ce film ait cette apparence (ange ou bien exactement l'inverse : démon).

Amicalement,


Sylviane

En poussant ton raisonnement : une pièce de puzzle peut contenir de peu à beaucoup de détails qui en fonction de l'observateur, permettent plus ou moins sa localisation...

Et pour moi dans le cas précis de LA Ligne Verte... Tous les détails... personnages, scènes et objets ont leurs intérêts...

Pour le Film pour moi il est époustouflant...



Peut-être que toi et Francis, qui avez mentionné ce film, auront envie de détailler plus ce qui vous a plu dans le film Smile .

Amicalement,


Sylviane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stérenn



Nombre de messages : 80
Age : 39
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: film que j'ai aimé   Lun 21 Aoû - 14:37

Bonjour,
Tout comme de nombreuses personnes, j'ai vu aussi : La ligne verte, Matrix (avec lequel j'ai fait une sorte de ECM : je comparais le film avec la théorie de Pascal - que je ne connais pas précisément mais que je résume un peu à ça : si vous faite partie de mon monde et que vous êtes une création de mon esprit, alors la Terre est également une création de mon esprit. Mais alors,je suis la création de quel esprit ? du mien ?Enfin bref, les spectateur ont applaudit le film et c'était marant parce qu'en rentrant chez moi j'avais l'impression de marcher au ralentit. Les gens que je croisais me regardais en souriant et j'avoue que ça fait bizarre !!!), Constantine, etc.
Mais je pense que le film qui m'a le plus touché c'est "La Belle Verte" je crois que c'est un film de Colline Sérault (je l'ai vu en vidéo il y a longtemps) : c'est l'histoire d'un peuple sur une planète qui font le conseil annuel et comme cela fait longtemps que personne n'est allé sur Terre, il souhaite y envoyer un observateur.Mais personne ne souhaite y aller, pour eux les terriens sont des attardés. Une femme accepte cependant. Par la pensée, ils créent un vaisseau et elle part. Elle atterrit à Paris et observe notre vie : c'est vraiment bien fait !!! Puis, inquiets, ses fils arrivent sur Terre (ils communiquent par télépathie en utilisant leur main comme antenne, c'est plein d'humour aussi !) et atterissent en Australie et rencontrent des aborigènes : l'un d'eux dit "Mais qu'est ce qu'elle raconte Maman,c'est humain sont aussi intelligent que nous !"
j'ai cru comprendre que ce film avait été censuré un temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yo



Nombre de messages : 389
Localisation : France
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Et les films ?   Lun 21 Aoû - 15:16



"La belle verte"... j'aime !

(je l'ai en K7 d'ailleurs)


PS : Difficile de ne pas se sentir extraterrestre après cela, en regardant les gens autour de soi........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stérenn



Nombre de messages : 80
Age : 39
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: la Belle verte   Lun 21 Aoû - 20:57

lol! lol! lol! lol!
Tout à fait d'accord, Yo !!! alien
Mais ne sommes nous pas des Terrestres Extras !!!! ????!!!! lol!
Biz flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shulamite



Nombre de messages : 936
Localisation : Lanaudière Qc
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Et les films ?   Lun 21 Aoû - 21:05

Ma fille le voulait a Noël absolument introuvable...(la belle verte)

Si vous avez des tuyeaux ou on peut le trouvé en DVD....ce serait bien extrat.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stérenn



Nombre de messages : 80
Age : 39
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: Et les films ?   Mar 22 Aoû - 2:21

Shulamite a écrit:
Ma fille le voulait a Noël absolument introuvable...(la belle verte)

Si vous avez des tuyeaux ou on peut le trouvé en DVD....ce serait bien extrat.

sunny

Bonsoir Shulamite,
Je l'ai aussi cherché à l'époque où une amie me l'a prêté en cassette vidéo mais elle m'a alors dit qu'il avait été censuré. Je n'en sais pas plus : peut-être qu'il est possible de le trouver sur le net. Je m'en vais voir et si j'ai plus d'info je les communique.
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stérenn



Nombre de messages : 80
Age : 39
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: Et les films ?   Mar 22 Aoû - 2:34

Stérenn a écrit:
Shulamite a écrit:
Ma fille le voulait a Noël absolument introuvable...(la belle verte)

Si vous avez des tuyeaux ou on peut le trouvé en DVD....ce serait bien extrat.

sunny

Bonsoir Shulamite,
Je l'ai aussi cherché à l'époque où une amie me l'a prêté en cassette vidéo mais elle m'a alors dit qu'il avait été censuré. Je n'en sais pas plus : peut-être qu'il est possible de le trouver sur le net. Je m'en vais voir et si j'ai plus d'info je les communique.
Rolling Eyes

Les infos : plusieurs sites qui en parlent et peu qui le vendent :

www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=15287.html

dvdtoile.com

Résumé du film sur : www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=6220

Mila quitte sa planète lointaine et sans carbone, la Belle Verte, pour atterrir en plein Paris. Elle y découvre la pollution, la société de consommation, le stress des Parisiens et leur apparente indifférence : un univers diamétralement opposé au sien qui ne tarde pas à séduire Max et sa femme, usés par le matérialisme ambiant. Sur la Belle Verte, les fils de Mila, Messaje et Messaul, s'impatientent du retour de leur mère et décident d'être téléportés sur Terre.

Entre autres...
Je regarderais plus en détail par la suite.
Bonne recherche ! study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shulamite



Nombre de messages : 936
Localisation : Lanaudière Qc
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Et les films ?   Mar 22 Aoû - 5:16

Merci tous....je remi les informations et url a ma fille.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yo



Nombre de messages : 389
Localisation : France
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Et les films ?   Mar 22 Aoû - 11:16

La Belle Verte...

Je crois que c'est le seul film (à ma connaissance) qui montre combien les humains sont à côté de leurs pompes, et surtout PAS VRAIMENT (voire pas du tout) EUX-MÊMES, d'ailleurs ils ne savent même pas ce que cela signifie que « d'être SOI ». (ils ne le ressentent pas)

Une des premières choses qui m'est venue à l'esprit au retour de ma première OBE, la prise de conscience que j'ai faite et qui ne m'a jamais quitté..., c'était de me dire que les gens courent dans tous les sens dans la ville, dans leur vie, sans savoir QUI ILS SONT, sans savoir où ils vont. Ils ne sont pas eux-mêmes, ils ne le savent pas, ils ne font que courir partout... dans l'inconscience et l'ignorance. ("comme des pantins sans âme...", entre guillemets)

(Voir aussi le film "Koyaanisqatsi" qui se détache, qui se démarque, du point de vue humain)

La vision de Mila sur les humains et leurs comportements dans le film "la belle verte" est un peu ce que certains d'entre nous ont réalisé après leur expérience.

Le Monde n'est plus pareil, la vie n'est plus pareille après cela, vous pouvez faire semblant de faire comme les autres, faire semblant de "rentrer dans le moule"... par la suite, mais ça ne passe plus !!!

Nous sommes plus "au niveau de l'âme", dans nos aspirations et nos discussions...
Et si je prends mon cas personnel, avoir une discussion "humaine" avec quelqu'un, avoir une discussion où la personne en face "baigne dans la conscience humaine"..., c'est vraiment quelque chose que je trouve sans intérêt pour ma part.
Malheureusement, toutes les personnes qui m'entourent sont plus "au niveau" de l'humain en elles, elles baignent dans la conscience humaine, et il est bien évident que nos points de vue sont radicalement différents.

Le fait d'avoir parler de cela me replonge dans l'ambiance "après 1ère OBE"... Je retrouve un peu l'état d'esprit et surtout je reprends conscience du décalage que certains d'entre nous avons par rapport à la plupart des humains.

Je sais que certains n'apprécient pas qu'on leur dise ça, mais... "nous ne pensons pas au même niveau, nous ne ressentons pas au même niveau, nous n'aimons pas au même niveau, et je pense au final que nous ne vivons pas au même niveau..."

(mon avis perso, cela dit)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yo



Nombre de messages : 389
Localisation : France
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Et les films ?   Mar 22 Aoû - 11:31

Quand vous sortez de votre "léthargie", de votre "endormissement", vous êtes dans un autre état d'être...
D'ailleurs, il serait long et difficile de décrire l'état dans lequel on peut être après ce genre d'expérience.

(voir aussi le film "état second" et le comportement de Jeff Bridges après le crash de l'avion)

Mais si vous voyez quelqu'un marcher lentement... en faisant des petits pas, extrêmement attentif à tout ce qui l'entoure, dans une sorte d'état contemplatif, Savourant le présent..., savourant tout ce qui se présente à lui, alors peut-être que ce quelqu'un est un des "éveillés" qui peuplent cette Terre.

Cela me donne envie d'ailleurs de me remettre dans cet état contemplatif... que l'on peut retrouver dans certaines méditations assises.

Ceci dit, peut-être que si le film "la belle verte" n'est plus disponible, c'est parce qu'il pourrait faire prendre conscience aux gens de la futilité de ce qu'ils font dans leur vie...... et là, je suis tout à fait sérieux ! (à propos de la futilité)

Je dois dire que j'ai particulièrement apprécié la discussion sur le rouge à lèvres dans le film....... tout comme les autres réflexions du même genre.
Le paraître, le plaire, les faux-semblants, la désinformation, le mensonge, etc. autant de choses qui ne passent plus, auquelles je n'adhère pas. (dans mon cas)


... Je m'excuse d'avoir un peu divergé du sujet initial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shulamite



Nombre de messages : 936
Localisation : Lanaudière Qc
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Et les films ?   Mar 22 Aoû - 20:08

Moi je t'en remercie......quand ça veaut le coup....

Avez-vous vu ou lu "Jonathan Livingstonle Goéland ".

il est aussi en dessin animé de Richard Back l'auteur de il plantait des arbres...

très intéressant pour les yo et les shula et tous sur ce forum. drunken

Collection J'ai lu # 1562 Édition illustrée

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stérenn



Nombre de messages : 80
Age : 39
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: La Belle verte et Johnatan le Goeland   Mer 23 Aoû - 5:57

Bonsoir (Bonjour vu l'heure !)à tous sunny !!!

Pour la Belle verte, je suis d'accord avec toi, Yo, quand tu émets la possibilité qu'il aurait pu être dangereux du point de vue, par exemple, de l'économie mondiale, ou autre. (Pardon si je suis pas très claire, il est tard... ou trop tot !) Dans ce film, les enfants de Mila expliquent bien comment est survenue dans leur monde la révolution, le chao : passage obligatoire entre le monde ancien (qui était comme la Terre d'aujourd'hui) et leur nouvelle conception de la vie. Ils ont tout fichu par la fenêtre : frigo, appareils ménagers, ordi, tv, TOUT ! Ne retenant que l'essentiel ! Pareil pour les autos, etc. Ils ont construit un monde écologique et conscient (à tous les niveaux) Mon passage préféré est quand ils sont sur la Belle Verte, montrant leur système "d'éducation" (cours de télépathie, de lévitation, etc. suivis d'après midi réservés à l'art - cirque, jonglage, etc.) et l'écoute du Silence où ils se mettent tous à rire ensemble parce qu'ils savent entendre le silence. Comme les deux terriennes ne comprennent pas ce qui se passe, l'un des enfants de Mila répond : "Ne vous inquiétez pas, c'était pareil pour nous au début. Mais vous comprendrez mieux quand vous aurez appris à écouter." Cela laisse à réfléchir !!!

Yo, il est vrai que l'on aime pas forcément entendre (ou lire) parler de ceux qui n'ont pas souvenance d'expériences comme il en est contées ici comme étant d'un "niveau" autre. Mais je comprend aussi ce que tu as voulu exprimer : cette frontière de compréhension qui peut parfois séparer (de manière illusoire) les êtres. Mais n'en est-il pas de même pour toute expérience quelle qu'elle soit ? Je m'explique : par exemple, une femme raconte son viol à une autre qui n'en a jamais subi. Celle qui écoute compatira, comprendra (surtout en tant que femme) l'horreur et la souffrance. Mais cela ne sera jamais son expérience ! Elle ne le sentira pas ! Elle comprendra les mots, l'émotion, mais pas comme si elle-même en avait été victime. Elle n'aura pas le souvenir du contact répugnant, ni l'odeur d'un corps qu'elle n'aura pas accueillit volontairement. Tu vois, je pense que cela est valable pour le meilleur ... et pour le pire de quelques expériences que ce soient. Quand je lis certains témoignages (ECM ou NDE) qui relatent un "amour inconditionnel que l'on ne peut exprimer" : je n'ai pas vécu cela. Est-ce pour autant une question de "niveau" ou d'expérience ?Comme toi, j'ai eu cette sensation pendant un temps, il y a quelques années. Jusqu'à ce que je vois un ami en conférence dans une librairie ésotérique et qu'il parle à l'assistance (sachant que je le connaissais, je savais aussi qui il était - ou ce qu'il en montrait) en leur disant du "vous êtes ceci" ; "vous les humains". Et là, je me suis dit : "mais dis donc mon coco, sauf erreur de ma part, tu es un humain comme nous !" (je parle de lui, pas de toi. Je ne me permettrais pas Very Happy ). Mais cela m'a permis de m'apercevoir que si cela m'avait autant choquée, c'est qu'il me renvoyait ma propre image : Me sentant incomprise, en marge, j'en avais nourri mon ego - question de survie par la souffrance de se sentir incomprise. Et certaines de mes plus grandes leçons de vie m'ont été donnée par des personnes qui justement ne se disaient pas éveillées. Personnellement, elles m'ont permise de me regarder en face et de me dire : "mais pour qui te prends tu, cocotte !!! Te crois-tu si bien que ça ? Ou bien est-ce une stratégie de ton ego qui réagit face à un manque de confiance en toi issu de ton sentiment d'être différente? Mais l'es-tu réellement ?" Et je me suis aperçu que non. Souvent, c'est juste la manière d'amener les choses qui diffèrent : question de regard, aller au delà de l'apparence. Mais comme je t'ai dit, ceci est ma prise de conscience sur mon regard sur le monde. En aucun cas je ne me permettrais de parler de toi ainsi, Yo. C'était juste pour te dire que je comprend ce que tu as exprimé plus haut. lol!

Pour le film, Johnatan Levingston le Goelant, il est vrai que c'est un très beau film : comment s'autoriser à dépasser certaines limites imposées par la tradition et l'habitude, en restant fidèle à notre voix intérieure, tout en faisant face à l'autorité, à l'interdiction, qui souhaite limiter afin que rien ne change. Le film nous montre bien qu'à force de patience, de courage et d'amour, le changement se fait. Cela peut demander de nombreuses générations pour cela. Mais ce sont des graines plantées pour le futur et c'est énorme.

<a href="http://plugin.smileycentral.com/http%253A%252F%252Fwww.smileycentral.com%252F%253Fpartner%253DZSzeb008%255FZNxmk879YYFR%2526i%253D36%252F36%255F3%255F16%2526feat%253Dprof/page.html" target="_blank"><img src="http://smileys.smileycentral.com/cat/36/36_3_16.gif" alt="SmileyCentral.com" border="0"><img border="0" src="http://plugin.smileycentral.com/http%253A%252F%252Fimgfarm%252Ecom%252Fimages%252Fnocache%252Ftr%252Ffw%252Fsmiley%252Fsocial%252Egif%253Fi%253D36%252F36_3_16/image.gif"></a>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageuse



Nombre de messages : 286
Age : 51
Localisation : France (Ile de France)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Et les films ?   Mer 23 Aoû - 9:36

Bonjour à tous, bonjour Stérenn,


Tu as changé ton avater je vois Smile. C'est amusant car cette image d'avater là est justement quelque part sur mon ordi :-).


Oui, c'est aussi un peu là que je voulais en venir. Même sans parler de différents plans, il y a des tas d'expérience où c'est difficile de partager. Un vétéran du vietnam arrive t-il à partager facilement ce qu'il a vécu ? Bon d'accord c'est une expérience négative comme pour le viol que tu cites, mais pour parler d'une expérience positive par exemple, les gens qui me parlaient de plongée sous-marine jusqu'à présent, je les écoutais, je les comprenais "mentalement", si c'était un jour où j'étais empathique, je ressentais en plus leur joie et leur émerveillement mais dans le fond, je ne savais pas ce que c'était vraiment que la sensation de nager sous l'eau. Et puis un jour j'ai été initiée à la plongée sous-marine et là j'ai vraiment "compris" ce qu'ils disaient...assorti en plus de mes sensations personnelles à moi.
Il y a une phrase de Carl Rogers, je ne me souviens plus où, où il dit : "Dieu Merci, qq sait enfin ce que c'est que d'être moi !" Laughing , il y a je pense une forme de solitude "ontologique" à accepter...sauf peut-être dans certains "états" où une fusion se fait temporairement (exemple NDE ou changements de niveau de conscience ou état amoureux etc...) quand à ce dont parle Marc, le "plan" "au delà de la rivière" peut-être qu'il se situe au delà de tout ça (= au delà de fusion/défusion) ? Je ne sais pas...il faudra liu demander Smile .

Bonne journée à tous flower ,


Sylviane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angé



Nombre de messages : 174
Age : 44
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Et les films ?   Mer 23 Aoû - 10:41

Bonjour bonjour!!

Merci à tous pour cette discussion passionnante!

Pour ce qui est des films, moi je vote pour un petit film sans prétention qui s'appelle "Le Cheval venu de la Mer". C'est un conte moderne irlandais où l'on retrouve Gabriel Byrne en Tinker (nomade d'Irlande) sédentarisé et brisé par la mort de sa femme qui a sombré dans l'alcool. Ses deux petits garçons tentent de survivre du mieux qu'ils peuvent dans les quartiers pourris de Dublin jusqu'à l'arrivée d'un cheval mystérieux sorti de la mer. Ce cheval emmène les enfants dans une chevauchée très belle à travers l'Irlande et "réveille" l'instinct Tinker de leur père. A voir si vous le pouvez... C'est une très belle fable sur le deuil et la joie de vivre.
Moi aussi "Mission" est un de mes films préférés. Même si je pleure à gros sanglots dès les 20 dernières minutes du film et que je ne peux plus m'arrêter ensuite.
Il y a aussi un dessin animé de Miyazaki qui me transporte à chaque fois: "Mon voisin Totoro". Tout en poésie...
Et "Le tombeau des Lucioles" qui m'ébranle profondément sur ce que le manque de compassion et d'entraide amène comme drames... Voir cette petite fille si pleine de vie s'éteindre parce que personne ne veut ou ne peut aider deux enfants orphelins de guerre au Japon de 1945...! C'est à la fois une leçon d'humilité totale et de beauté graphique.
Bon, mais des films, en fait, il y en a des centaines qui m'ont touchée...
J'ai aussi vu "Fearless" avec Jeff Bridges, très émouvant!

Pour ce qui est des expériences et de leur partage, c'est tellement subjectif...
Pour moi, les expériences qui ont complètement remis ma vie en question ont été les accouchements de mes deux merveilleux fils qui m'ont réconcilié avec les capacités incroyables du corps humain, et les décès de mon frère et de ma soeur qui m'ont mise face à un vrai choix: continuer à vivre en "grande estropiée de la vie" ou mourir...? J'ai choisi la vie.
Mais les accouchements et décès n'ont pas le même impact sur chacun... Un de mes amis a été anéanti par son... divorce!! Alors que pour moi - et pourtant mon ex est parti vers plus de joie avec une autre femme - ça a été pénible, sans plus.
Comme si les cordes en nous ne résonnaient pas toutes au même diapason, mais que tous ensemble ça donne une symphonie...

Pour ce qui est de l'amour inconditionnel et absolu ressenti dans deux de mes rêves en "rencontrant Dieu", il me guide dans ma vie de tous les jours... Je le reconnais en partie dans cet élan que j'éprouve face à mes garçons, mais aussi dans les amitiés que j'ai la chance d'avoir dans mon entourage. Il me permet de dire aux gens que je les aime et je vois sa force agir même sur les coeurs les plus timides ou réticents!! Razz Je dis ça pour ma grand-mère qui n'a "cédé" qu'à 88 ans et m'a dit "moi aussi je t'aime" après des années où moi je lui disais à chaque coup de fil... Maintenant, si je ne le dis pas, elle trouve de nouveaux sujets de conversation jusqu'à ce que je finisse par lui dire "je t'aime" et là seulement elle raccroche, hi hi!

Mais ce qui est dur c'est que malgré avoir vécu et ressenti cet amour intense et profond qui nous est promis à tous, ben j'ai de méga-coup de blues et traîne parfois un mal de vivre lancinant...
Je m'explique notre vie ici comme un travail d'apprentissage en très grande profondeur à l'aide d'un scaphandre ultra-résistant mais complexe à utiliser, avec un mini hublot pour voir. Vous savez, comme ces gens qui vont souder des piliers au fond de la mer dans des scaphandres munis de deux pinces en guise de mains et d'une toute petite fenêtre qui ne leur permet de voir que ce qu'il font comme travail. Sans l'aide de la radio pour rester en contact avec le monde et des caméras et des yeux extérieurs, ils sont perdus... Les NDE et OBE seraient comme des remontées à l'air libre et à la lumière, sans scaphandre.
J'ai l'impression parfois que ma "connection radio" grésille, et d'être bien seule dans ces grands fonds marins... Mais de savoir que c'est pareil pour nous tous me donne l'humilité de continuer.
Enfin bref, voilà ma petite analyse absolument personnelle et fondée sur l'imagination vu que je n'ai jamais travaillé avec un scaphandre Laughing

Belle journée à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angeliquebiller.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et les films ?   Aujourd'hui à 15:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Et les films ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM :: S'INFORMER :: Médias (divers)-
Sauter vers: