Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM

Forum de Partage et d'Entraide pour les personnes ayant vécu des expériences de mort imminente (NDE/EMI) ou d'autres expériences de conscience modifiée (ECM)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le but du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Le but du forum   Mer 9 Aoû - 12:55

Bonjour à tous Smile

Notre ami Marc vient d'écrire un très beau texte, ailleurs sur ce forum, sur ce que devrait être le but de notre forum, tel que je l'avais conçu au départ.

Son intervention est si claire et si précise que j''ai souhaité la reproduire ici afin que chacun d'entre nous, anciens du forum et nouveaux, puisse la lire et bien l'intégrer. Ce sera un pas de progrès pour notre forum.

Peu importe à qui Marc s'adresse ici. Ceci nous concerne tous à un moment ou à un autre.

Merci à tous, donc, de bien vouloir lire attentivement le texte ci-dessous :

" Mon cher ...,

Je voudrais prendre un moment pour t'expliquer le sens de mon intervention, et peut-être développer un peu ce sur quoi je t'ai interpellé. Parce que j'ai l'impression que tu n'as pas bien compris ce que j'ai écrit. Je te rassure tout de suite : je n'ai pas l'intention de te convaincre de quoi que ce soit, ni de te faire adhérer à quoi que ce soit. Je te demande juste, si tu le veux bien, de me lire jusqu'au bout et de prendre ensuite un peu de temps pour réfléchir plutôt que de répondre ou de rebondir avec précipitation.

Par ailleurs, je vais t'exposer "ma" façon de voir les choses. C'est donc un avis strictement personnel et non un "enseignement" ou une réflexion philosophique d'ordre général. Cette façon de voir les choses, juste ou non, explique tout bêtement le pourquoi de mon intervention.

Voilà donc comment je vois les choses...

Un petit retour en arrière tout d'abord ; et un "bis repetita" - pardon d'avance.

Ce forum a été créé par Martine, si j'ai bien compris (car après tout je peux me tromper), pour des personnes qui ont vécu des NDE. Il ressortait en effet que ces personnes, suite à une expérience à caractère troublant et perturbant, avaient besoin de se retrouver, de parler, d'échanger, de comprendre, de s'entr'aider et donc de se reconstruire pour avancer de nouveau dans leur vie. Tu le sais : ces mêmes personnes n'étaient pas forcément ni systématiquement dans un cheminement intérieur ou une démarche personnelle avant la NDE. Elles n'avaient donc aucun repère sur toutes ces questions. Et comme tout individu qui est confronté à ces phénomènes, il n'est pas facile de se construire des repères adéquats et justes pour avancer avec clarté dans l'existence.

Il s'avère que les expérienceurs de NDE s'expriment finalement peu sur le forum. Par contre, d'autres personnes sont venues s'y poser. Des personnes qui ont vécu des expériences de nature spirituelle, qui ont fait des prises de conscience, qui sont en chemin et qui avancent avec leurs moyens. Il n'a pas fallu longtemps avant que les échanges sur des questions spirituelles, énergétiques, intérieures prennent la place de tout le reste. Et qu'au final, les discussions se mettent à tourner autour des grands principes spirituels.

Tout compte fait, nous sommes aujourd'hui en présence d'un forum qui est devenu non pas un espace d'échange communautaire pour les expérienceurs de NDE, mais un espace de débat ou de questionnement sur les grands principes ésotériques, spirituels, etc... Nous sommes ainsi passé d'un forum où la vocation centrale était le dialogue autour du vécu de la NDE (et de ses conséquences) à un forum dont le centre est maintenant l'apprentissage spirituel.

Pourtant : échange sur les NDE ou leurs conséquences dans une vie personnelle, et discussions autour de phénomènes ou de principes spirituels sont "pour moi" deux choses différentes. Il est très différent de pouvoir rencontrer d'autres personnes qui ont vécu les mêmes choses que moi et en parler librement, avec confiance, dans l'espoir de mieux comprendre ; et palucher des pages et des pages de grands principes, d'enseignements en tout genre ou de réflexions collégiales. Dans un sens, en tant qu'expérienceur de NDE, j'ai besoin de me rapprocher de personnes qui ont vécu la même chose pour donner du sens à ce que j'ai vécu et en parler amicalement avec d'autres. Dans l'autre sens, je consulte une bibliothèque d'idées et de principes en tout genre ; mais une lecture qui ne me permet pas, quoi qu'il en soit, de simplement pouvoir parler avec d'autres personnes de ce que j'ai vécu, sans commentaire ni analyse de ce que j'ai écrit. Ce serait aussi différent qu'aller voir un ami parce que je ne sens pas bien pour me confier, parler avec lui. Et aller voir un psy qui, plutôt que de m'écouter, me débite pendant une heure les grands principes fondamentaux de l'approche jungienne de l'esprit humain.

Je ne pense pas que le but du forum de Martine soit de créer un espace d'échanges idéologiques sur les questions spirituelles. Certes, les principes spirituels expliquent un certain nombre de choses à propos des NDE. Certes, le fait que les plans de conscience existent, les corps subtils, les hiérarchies (etc) font que ce que l'on vit lors d'une NDE est étroitement lié à toutes ces choses. Or le forum de Martine n'a pas vocation à ce que soit reprises, paraphrasées, recopiées ou redébattues des connaissances qui existent depuis la nuit des temps et que l'on peut retrouver facilement dans divers ouvrages par exemple. Ici, il est surtout question du vécu personnel des expérienceurs face à l'événement perturbant et profondément destabilisant que peut être la NDE.

Je vais être un peu plus clair et concis dans mon idée : ce forum est là pour permettre aux expérienceurs de parler d'eux et de leur vécu ; pas de ce que disent certains maîtres ou les grands enseignements spirituels. Je ne dis pas qu'on ne peut pas aborder et partager nos idées ou nos expériences personnelles de ces grands principes, ni qu'on ne doit pas évoquer les compréhensions que nous en avons tirées. Car si nous voulons expliquer quelque chose ou éclairer un peu l'autre sur une expérience, il faut bien faire référence à notre propre vécu, à nos compréhensions ou aux enseignements qui nous ont été utiles. Mais de là à ne parler que des principes, des enseignements, et perdre de vue ce qui est au coeur initial de l'échange (le vécu personnel, les questionnements, les angoisses, les doutes, les moments délicats) : il n'y a qu'un pas et ce pas nous l'avons franchi.

Preuve en est : le témoignage de Mysticman, qui lui vient appuyer ce sur quoi j'essaie d'attirer ton attention. Y a t-il eu un débat idéologique ou spirituel autour de ce témoignage ? Non. Non parce qu'il y était question de vécu personnel, et pas d'une idée sur tel ou tel sujet de la spiritualité.

Après si Mysticman demande un conseil ou une explication : à nous, à la mesure de nos moyens et de nos compétences, de l'accompagner ou de l'assister. S'il demande une explication sur la nature de son expérience, libre à celles ou ceux qu'il interpellerait de s'y pencher et d'émettre une idée. Mais sinon... ? Et bien : "sinon c'est très bien comme cela et que demander de plus"...

Ca, c'était une première chose... Continuons.

Un forum de discussion c'est un espace où des personnes, venant d'horizons différents, se rencontrent et se rassemblent parce qu'elles ont quelque chose en commun : des valeurs, un projet, une aspiration, des idées,... Mais sur un forum de discussion, chacun arrive aussi avec son caractère, sa façon d'écrire, sa façon de s'exprimer, ses connaissances, ses sensibilités, son esprit d'analyse, les enseignements qu'il a découverts ou expérimentés, ses certitudes. En résumé : son univers propre.

Quoi que le forum soit quelque chose de virtuel, puisqu'il n'est pas un lieu concret où l'on pourrait s'asseoir ensemble, il n'en reste pas moins pour autant un lieu virtuel de rassemblement. Lorsque nous nous retrouvons, comme ici, à discuter ou à échanger sur des idées ou du vécu, nous nous trouvons dans un espace qui est commun à tous. En d'autres termes : un espace qui ne nous appartient pas et en lequel, conséquemment, nous ne sommes pas en droit d'y imposer nos certitudes, nos façons de voir, nos vérités, nos opinions, ni même nos inquiétudes ou nos craintes. En discuter : oui. Mais les imposer aux autres comme étant la règle la plus judicieuse à suivre : non.

Et c'est là toute la difficulté d'un forum. Chacun y arrive avec son histoire, ses concepts, ce qui est pour lui important et fondamental. Et tout ça se confronte aux autres ; parce que les autres, eux aussi, arrivent avec leurs histoires, leurs concepts, leurs préoccupations, ce qui pour eux est important ou non, etc...

Voilà à quoi je voulais en venir...

Je veux en venir au fait que si tu comprends clairement ce que je viens d'exposer plus haut, un forum doit rester un espace "neutre". Parce que c'est justement cette neutralité qui va permettre à tous de s'exprimer librement. C'est donc à nous, à chaque membre de ce forum, de partager avec les autres (s'il en a envie bien entendu) des éléments communs ou des expériences différentes. Mais c'est aussi à chaque membre du même forum de garder les matériaux, les concepts ou les compréhensions qui n'ont de sens ou de véracité que pour lui.

Par exemple, tu mets sur le forum un message de ... (c'est pour l'exemple concret : ce n'est pas pour en discuter ou polémiquer). Ce message dit un certain nombre de choses. Des choses qui t'ont peut-être parlées, qui ont du sens pour toi. En tout cas ce message a pour toi une crédibilité certaine, du sens et une importance. Ok pour çà. Mais maintenant : ce message, son origine, sa nature. Ce sont des choses qui font partie de ton univers à toi. Parce que tu es ouvert à ce style d'enseignement, parce que tu sais que ce texte est légitime et crédible. Mais les autres eux, ceux qui ne sont pas dans cet univers là...?

Tu auras beau dire que ce message est authentique : comment vas-tu en convaincre les autres qui, pour leur part, ne travaillent pas avec ce genre d'outil ? Et d'ailleurs à quoi servirait-il de les convaincre...

Alors d'un côté tu demandes à ce que chacun soit vigilant concernant les enseignements. De l'autre tu mets en ligne un message channelisé. Pour toi, ce message est authentique. Pour toi il a du sens. Pour toi il parle. Pour toi cet enseignement est juste. Mais c'est : "pour toi"... Ce n'est pas parce que tu dis qu'il est authentique qu'il doive nécessairement l'être pour les autres. Et si chacun commence à vouloir imposer son univers aux autres sous prétexte qu'il est légitime et juste, alors nous ne sommes plus sur un forum : nous sommes à Rome à l'époque de Julius César.

Chacun d'entre nous arrive sur ce forum avec son univers - je le disais précédemment. Ces éléments qui nous sont propres n'ont pas à s'imposer dans un espace commun d'échange - même virtuel. Sinon cela reviendrait à rendre visite à un ami et à s'installer chez lui, à changer la décoration, à apporter ses meubles.

Ce forum est donc, comme d'autres espaces où les relations en sont les fondements, un lieu où nous devons apprendre à nous relationner, à discuter, à échanger, à partager sans que les uns aient de prise sur les autres ; sans que certains s'imposent aux autres ; sans que quelques uns commencent à dire où est la vérité et où elle n'est pas.

Tu comprends ?

Ainsi, au même titre que nous avons tous accepté d'écarter autant que faire se peut les questions strictement religieuses, il est nécessaire que nous écartions la forme des outils ou des enseignements que nous utilisons, pour mettre en commun le fond. Ce qui compte, ce n'est pas la forme de l'enseignement, ou "qui" donne l'enseignement. Ce qui compte, c'est ce que dit l'enseignement. Au même titre que l'important n'est pas le messager, mais le message.

Les messages channelisés sont là, tu le sais, pour apporter un éclairage. L'origine du message, l'identité de l'auteur, n'ont aucune importance en réalité. Le message n'est pas donné pour qu'on en débatte, mais pour que l'on en apprenne quelque chose. Ce qui compte, donc, c'est l'idée qu'il véhicule (pour autant qu'elle soit juste bien entendu).

Autrement dit, nous pouvons parfaitement parler de certains sujets sur lesquels nous avons été éclairés ou accompagnés sans pour autant copier-coller les textes. Comme je te le disais dans un post précédent : ne pouvons-nous pas utiliser nos propres mots ? Ce serait mieux d'ailleurs. Parce que le fait de se trouver devant un message channelisé peut en rebuter certains. Alors que le fait d'exposer une idée avec ses propres mots, avec ce qu'on a compris, le rend accessible à tous.

Les messages font partie de l'univers de certains. Ils ne sont pas l'univers de tous. Comme certains pourraient aussi citer la Bible, d'autres le Coran. Comme certains feront référence au bouddhisme et d'autres au soufisme.

Tu le disais toi-même : il y a une universalité derrière les enseignements. Il y a donc aussi cette même universalité derrière les formes différentes de ces enseignements.

Si nous voulons partager et communiquer dans de bonnes conditions sur ce forum, c'est à nous et à nous seuls d'apprendre à le faire non pas sur la base des formes qui nous sont familières (et pourtant personnelles) mais des fondements qui, eux, sont universels et communs à tous. Il est là le respect, elle est là la véritable fraternité.

Comme le disait Martine, je pense moi aussi qu'il est beaucoup plus constructif, dans un post, de citer nos références si cela peut s'avérer utile, ou de mettre un lien vers tel ou tel écrit, plutôt que de l'imposer à tous ainsi simplement parce que nous l'estimons vrai ou juste.

Nous n'avons le droit d'imposer notre univers aux autres, quand bien même nous serions certains d'avoir raison. Mais nous devons plutôt trouver les terrains qui nous rassemblent, les fondements universels, et laisser ensuite chacun les retraduire en lui comme cela lui correspond.

C'était une deuxième chose...

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !


Dernière édition par le Mer 9 Aoû - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Mer 9 Aoû - 12:58

Suite du texte de Marc :


"La question de l'enseignement maintenant.

Je crois qu'il faut bien distinguer "enseignement" et "connaissance, informations". On peut informer librement sur un sujet ou sur une question. Les autres sont alors libres d'y puiser ce qui leur est utile. DU moins sont-ils libres de poser une question ou de formuler une demande.

Un enseignement, c'est quelque chose de différent. Je constate depuis un bon moment maintenant que dès que l'on se met à diffuser des idées ou des concepts, on transmet un enseignement. Il y a quelques personnes, sur le forum, qui parlent de cette transmission de l'enseignement.

Mais on ne transmet pas un enseignement par un forum, ni même de manière virtuelle (je ne parle pas des enseignements qui peuvent se produire sur des plans de conscience). Tel que nous le faisons ici par exemple, nous partageons des expériences, des connaissances, des informations et des idées. Mais ce n'est pas un enseignement.

Un enseignement c'est quelque chose qui est transmis par un "maître" à son "enfant" et qui se vit étape par étape, point par point, dans le cadre d'un cheminement installé et inscrit au coeur duquel la personne concernée s'investit pleinement. Il y a une différence magistrale entre lire un bouquin, écouter quelqu'un parler d'un sujet, réfléchir, se faire une idée de quelque chose ; et vivre un enseignement concrètement.

Si nous voulons en faire la démontration immédiatement alors faisons-le : que quelqu'un ici m'enseigne le Raja Yoga. Allons-y !!

C'est impossible, évidemment.

Un enseignement, c'est quelque chose qui provoque un travail en soi mais accompagné par un maître - autrement dit quelqu'un qui connait parfaitement le chemin pour l'avoir lui-même parcouru du sol au plafond.

Qu'on m'éclaire s'il vous plaît : qui, ici, peut se targuer d'avoir parcouru le chemin du début à la fin et ainsi être en mesure d'enseigner ce chemin à son voisin ?

Allons allons : un peu d'humilité et de bon sens...

Nous sommes en chemin, nous en faisons l'expérience. Nous apprenons et ne sommes encore que des enfants. Nous pouvons certes partager des informations et des compréhensions, mais accompagner par la dispense d'un enseignement : il faut être irresponsable pour l'envisager avec légitimité. On peut enseigner des techniques ou des éléments de connaissance générale mais là ce n'est plus de l'enseignement au sens noble du terme. C'est de l'apprentissage.

Un enseignement est quelque chose de global. Un enseignant, donc un maître au sens noble du terme, se contentera t-il de débiter ses connaissances ou de pourvoir des conseils à longueur de journée ? Evidemment que non. Un enseignant, en tout premier lieu, est en mesure de clairement percevoir où en est la personne humainement, intérieurement. Il sait (parce qu'il exprime le Divin ou l'un de ses aspects) la nature de son "enfant", il connait le chemin que cet enfant va devoir emprunter parce qu'il a accès à tout le processus évolutif de l'être qu'il a en face de lui. Il voit donc l'enfant "en transparence" et va conséquemment adapter la forme même de son enseignement aux conditions de cet "enfant". Cela ne veut pas dire qu'il va s'adapter à "l'enfant" lui-même, mais qu'il va créer les conditions (y compris désagréables et pénibles parfois) qui seront nécessaires à l'émergence des éléments attendus en cet "enfant".

Alors je vous en prie : qui peut se prévaloir de ce genre d'omniscience ici ? Qui est en mesure de véritablement "enseigner" ? D'ailleurs, et pour être plus pragmatique, voilà la définition du dictionnaire que j'ai sous les yeux :

enseignement -> action, manière d'enseigner, de transmettre des connaissances.

L'enseignement est donc la façon de transmettre la connaissance, non la connaissance elle-même.

Autre définition :

enseigner -> faire acquérir la connaissance ou la pratique.

Là encore, ce n'est pas la connaissance ou la pratique qui sont au coeur de l'enseignement, mais la façon de la faire acquérir.

Donc s'il te plaît ... : laissons l'enseignement aux maîtres et contentons-nous d'apprendre, de faire l'apprentissage du chemin.

Conséquemment, tu comprendras certainement mieux maintenant pourquoi je ne vois pas le forum de Martine comme un forum où l'on échange des enseignements, mais un forum où l'on aborde des expériences, du vécu, ou la façon dont nous vivons notre propre sentier.

C'était une troisième chose...

Pour finir maintenant...

Comme je l'ai évoqué plus haut, nous ne sommes pas en droit (selon moi) d'imposer nos vues aux autres - par le simple fait que ce forum est un espace commun d'échange : il n'est pas notre domaine personnel à soi tout seul.

Autre petit point de détail.

Il te faudra admettre un jour, si ce n'est déjà fait, que d'autres personnes que toi, y compris sur ce forum, ont une expérience plus poussée, plus large, plus globale et plus "élevée" que ce que tu as connu jusqu'ici.

Ce qui peut te sembler une évidence récente peut être quelque chose que l'un ou l'une d'entre nous a déjà traversé il y a bien des années. Ce qui peut te sembler être une vérité stricte aujourd'hui peut s'avérer, pour quelqu'un qui vivrebra sur une conscience plus élevée que la tienne, partiellement ou totalement faux. Et le fait que vous ne soyiez conséquemment pas d'accord ne veut donc pas dire systématiquement que c'est l'autre qui a tort. Chacun voit les choses à partir du "niveau" de conscience où il se situe : nous sommes donc dans un système où la Vérité, en tant que telle, demeure relative. Elle change au fur et à mesure que nous avançons.

En d'autres termes, et à moins d'être totalement divinisés, personne parmi nous ne détient la vérité plus qu'un autre. Chacun voit la vérité qui lui correspond.

En cela, nous ne sommes en mesure ni n'avons les moyens de donner des leçons aux autres. Ce qui relativise d'autant la question de l'enseignement.

A partir du moment où chacun ici aura saisi la portée de tout ceci, je pense que là, et là seulement, nous serons en mesure d'avoir de véritables échanges. Et là, aussi, serons-nous capables de laisser un peu de place à ceux qui n'interviennent pas beaucoup ou peu. Sur un forum, nous devons apprendre à nous écouter les uns les autres, plus que de débattre.

Voilà...

J'ai dit ce que j'avais dire."



Merci infiniment, Marc.

Essayons donc de repartir sur ces bases là.

Avec toute mon amitié à tous. I love you

Martine

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shulamite



Nombre de messages : 936
Localisation : Lanaudière Qc
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Mer 9 Aoû - 19:45

Moi je suis d'accord.....

Mais je ne me sent pas obligé d'être toujours d'accord....a tord ou a raison

Nous avons tous droit a la dissidence par nécessité (gardien du seuil)

Ou par exercise....praticopratique de la spiritualité.

Si je fait un jeune , c'est pour un exercise du moment . Que les autres soit pour ou contre le jeune n'est pas relevant pour ce moment d'apprentissage qui me concerne.

Donc échangons sans barrières. (quoique..?) cheers

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Nombre de messages : 980
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Mer 9 Aoû - 23:27

Shulamite a écrit:
Moi je suis d'accord.....

Mais je ne me sent pas obligé d'être toujours d'accord....a tord ou a raison

Nous avons tous droit a la dissidence par nécessité (gardien du seuil)

Ou par exercise....praticopratique de la spiritualité.

Si je fait un jeune , c'est pour un exercise du moment . Que les autres soit pour ou contre le jeune n'est pas relevant pour ce moment d'apprentissage qui me concerne.

Donc échangons sans barrières. (quoique..?) cheers

sunny

Bonsoir Shula,

je suis totalement d'accord avec ce que tu évoques.

En effet, si tu fais un jeune, le fait que les autres soient pour ou contre ne les regarde pas.

C'est exactement cela...

Nous n'avons pas à imposer nos points de vue aux autres car ces points de vue nous concernent en propre. Pareillement pour les techniques que nous utilisons, ou les approches sur lesquelles nous nous appuyons.

Et dans un même ordre d'idée, nous ne sommes pas en mesure d'inciter les autres à adhérer à ce qui pour nous est vrai, ou ce qui pour nous est faux.

Mais ce qui m'enthousiasme le plus dans ce que tu as écrit, c'est ta proposition : "échangeons sans barrière". Après tout, n'est ce pas la finalité d'un forum ? Et puis si cela ne s'est encore jamais fait, alors voilà un beau défi ! Les barrières ne sont pas utiles lorsque l'on a rien à perdre.

Amicalement,

Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel



Nombre de messages : 55
Localisation : parmi vous
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Jeu 10 Aoû - 17:54

Bonjour à vous tous,


Citation :
: ce forum est là pour permettre aux expérienceurs de parler d'eux et de leur vécu ; pas de ce que disent certains maîtres ou les grands enseignements spirituels.
Mais de là à ne parler que des principes, des enseignements, et perdre de vue ce qui est au coeur initial de l'échange (le vécu personnel, les questionnements, les angoisses, les doutes, les moments délicats) : il n'y a qu'un pas et ce pas nous l'avons franchi.

Merci Marc,


Voilà…


Tu résumes ici tout ce qui me tient à distance de vos échanges.

Voici à ma façon dans mes propres mots les raisons pour lesquelles je ne demeure qu’un observateur de vos échanges.

Je ne me sens pas interpellé par vos discussions avec comme fond de toile les connaissances livresques , de même pour les messages canalisés peu importe leurs provenance qu’ils soient anciens ou faisant partie de notre contemporanéité , et comme toi je ne crois guère qu’à la simple lecture de ceux-ci nous en faisions tout à coup notre intériorité/vécu, alors parler du danger qu’ils peuvent représenter pour le simple quidam relève d’un autre registre.

Parfois sans le reconnaître nous nous identifions à une idée,un concept, une philosophie, une religion , et nous partons à notre insu en croisade envers et contre tous en oubliant derrière la personne que nous sommes dans cet instant, ce qui m’arrive sans arrêt lorsque je ne m’y arrête pas l’observer.

L’on devient un individu qui vie par procuration
par les écrits d’un être dit illuminé, que nous ne sommes pas dans cet instant, nous ne sommes rien de plus qu’un être ayant lu le contenu du travail de toute une vie condensée dans un livre que nous avons parcouru une fois, dix fois et alors ….
Et cette quête d’illumination, d’acquis de connaissance me semble tellement vaine à mes yeux …

Seulement voilà l’ensemble des échanges tournent autour de ce déluges de références et ne m’interpellent pas.

Alors c’est un peu la raison pour laquelle je suis à me tenir éloigner de se genre d’échanges

Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
samsarashanti



Nombre de messages : 276
Localisation : quebec
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Jeu 17 Aoû - 23:26

Que dire de plus, sinon sagesse et justesse dans tes écrits cher MArc...

Heureux de te savoir en forme et tioujours aussi perspicace...

J'ai pu pour un contrat de travail prendre un recul involontaire sur le temps que je passais sur le net à vouloir aider certains à mieux vivre leur expérience, EMI, OBE ou autres sortant de l'ordinaire du commun...

Comment mieux comprendre, vivre simplement avec objectivité et compréhension sans tomber dans le panneau du mysticisme à l'état pur, car expérience ne veut pas dire mystique, c'ets l'image que l'on s'en fait qui lui donne un coté extraoridinaire, quoique Wink

Je reviens donc dans un esprit de simplement pouvoir partager, aider peut-être certains à comprendre, à se comprendre dans leur expérience, comment se regarder dans le miroir de la vie et suite à un évenement spécial, frappant, revenir gouter d'un oeil nouveau la vie qui se prolonge pour nous, car suite à une mort imminente, c'est la vie qui ne fait que refaire surface... De quel oeil le vivons nous là est une autre grande question...

Culture, croyance, religion, spiritualité beaucoup de facteurs venants joués dans l'acceptation et la bonne compréhension du vécu...

donc en espérant pouvoir partagé, comprendre ensemble l'expérience unique que chacun à vécu... Mais svp, sachons aussi gardé une vision objective et critique, de ce que nous lisons et gardons toujours un recul face à nos intervention... et pour certains aussi ne pas oublié que chacun n'a pas la même vision et compréhension de ce qu'il a vécu... L'intégration se fait avec le temps...

Au plaisir et prenez soin de vous et de ceux qui vous entourent....

Heureux de revenir doucement parmis vous...

Samsara Shanti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/samsarashanti/
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Jeu 17 Aoû - 23:40

Bonsoir Pascal Smile

Ravie de te revoir sur le forum !

A bientôt. flower

Martine

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariotheplumb



Nombre de messages : 200
Localisation : région marseille
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Le but du forum   Ven 18 Aoû - 9:52

Bonjour à tous .

Une question que je voudrais poser aux expérienceurs .
Quel sens peuvent prendre vos objectifs professionels , nos ambitions et tout l'intérêt que l'on peut porter à la créativité et aux exigences matérielles . La question n'est-elle pas un peu floue . En fait c'est parce que samsarashanti parlait d'un contrat de travail qu'il m'est venu à l'idée cette question .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Nombre de messages : 980
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Ven 18 Aoû - 13:51

Hello Pascal Wink

cela me fait très plaisir de te "revoir" ici...

Bonjour "Mario" Wink

personnellement, j'associe "vie intérieure", conscience et "vie extérieure" dans un ensemble sans conflit. Cela ne veut pas dire pour autant que les choses soient systématiquement faciles, car le domaine de la vie interpersonnelle nous ramène sans cesse aux questions d'adaptation, de positionnement ou de rejet d'un système. Mais je puis témoigner du fait que l'on peut vivre dans nos systèmes de société sans en faire partie (entendons par là : "sans être conditionné par eux").

Il m'est arrivé de connaître des périodes où j'avais besoin de me mettre en retrait du système et de ses perturbations. C'était généralement à des moments où il m'était nécessaire d'intégrer des choses en profondeur et avec calme, sans perturbation ou sans sollicitation "extérieure". Mais ce ne fut pas une règle permanente. Car j'ai aussi besoin, quoi que quasiment plus du tout maintenant, d'être en contact avec la vie quotidienne pour trouver un équilibre. Cette dernière me permettait effectivement de travailler beaucoup plus concrètement en moi que si j'étais à l'écart et sans contrainte d'aucune sorte.

En terme de projet professionnel ou d'intérêts, les choses n'ont pas changé et ce quelles que soient les trajectoires sur lesquelles je me suis engagé. La forme change au fil des circonstances et des conditions en présence mais le fond, lui, demeure identique.

Il est clair que l'on peut difficilement se consacrer à une vie quotidienne dite "normale" et à un cheminement intérieur ou spirituel quand on se plonge totalement dans l'un ou totalement dans l'autre. Comme le disent certains, "on ne peut servir deux maîtres à la fois". Mais dès l'instant où l'on peut consacrer ce que l'on fait à ce qui est, pour nous, "plus grand que soi", l'action quotidienne revêt un tout autre visage. A ce titre, je suis tout à fait en mesure aujourd'hui de travailler comme tout un chacun, d'être quotidiennement avec des personnes différentes à tout point de vue, sans pour autant me sentir enfermé dans quelque chose qui ne me convient pas ou séparé de ce qui est pour moi fondamental.

C'est, je pense, une question de conscience. Soit l'on est trop perméable et influençable à ce qui se déroule à l'extérieur de soi, soit ces choses nous traversent sans s'installer en nous et en ce sens ne nous attachent pas. La connaissance de soi m'a beaucoup aidé sur ce terrain : en conscientisant ce à quoi j'étais attaché et en quelle mesure je me laissais tirer par les circonstances extérieures, une certaine liberté d'être (naturelle et non revendicative) a pu s'installer.

Amicalement,

Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariotheplumb



Nombre de messages : 200
Localisation : région marseille
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Le but du forum   Ven 18 Aoû - 18:58

Je suis d'accord avec toi Marc , il ne faut se laisser "bouffer" par le système , je dirais d'une façon plus populaire . Je reconnais que ce n'est pas évident .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Dim 20 Aoû - 15:38

Chers amis,

Au vu des dernières discussions depuis ma décision de renoncer à fermer le forum, je constate que rien n'a changé et que nous continuons à discuter sur des sujets qui n'ont rien à voir avec le but du forum, comme longuement expliqué ci-dessus.

En conséquence, il se peut que je revienne rapidement sur ma décision et me décide finalement à fermer.

J'attends de voir ce qui va se passer en Septembre avec la reprise des activités.

Mais, si rien de change, je ne reviendrai pas en arrière cette fois !

J'aimerais que vous compreniez bien tous que cela me prend beaucoup de temps et que, ce temps, je ne souhaite pas le consacrer indéfiniment à des conversations sur le sexe des anges !

Je ne peux que constater ceci : ou bien les expérienceurs ont intégré leur expérience, sont bien dans leur peau, et, par conséquent, ne sentent pas le besoin de venir échanger ici, ou bien, ils sont trop mal pour venir partager leurs problèmes. Dans les deux cas, tout cela ne sert à rien !

C'est beaucoup d'énergie employée pour de piètres résultats et qui serait sans doute beaucoup mieux employée dans une action concrète. Du moins, c'est ce que je ressens très fortement.

Les débats intellectuels, le brassage de grandes idées, c'est bien. Mais est-ce que ça nous fait vraiment avancer ? Tout ce que nous discutons ici l'a été fait dans toutes les cultures à de multiples reprises. Bien sûr, c'est intéressant, bien sûr, nous pouvons y trouver du plaisir. Mais, encore une fois, ce n'est pas le but du forum !!!!!!!!

Je vous remercie de bien vouloir y réfléchir encore une fois !

Avec toute mon amitié.

Martine

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Nombre de messages : 980
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Dim 20 Aoû - 16:35

Justement Martine,

je ne connais pas bien, pour ma part, les problématiques auxquelles sont ou ont été confrontés les expérienceurs après une NDE.

Serait-il possible de les recenser ici, en premier lieu ? Et plus que de les recenser, de les expliquer un peu ?

Il en a déjà été question, évidemment. Mais au gré de certaines conversations.

Pourrait-il être intéressant (à moins que ce ne fut déjà fait), de créer un groupe d'étude et de travail sur ces questions ?

Je sais que c'est le coeur même de ton projet, mais j'aimerais bien relancer une dynamique de travail réel sur ce terrain, justement.

Avec toi,

Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Nombre de messages : 980
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Dim 20 Aoû - 16:46

Mes ami(e)s,

ne pensez surtout pas que je m'octroie le rôle de porte parole du forum, ni celui d'être le porte-voix de Martine. Mais mon tempérament est ainsi fait : je suis particulièrement sensible et porté vers le travail en équipe, vers les synergies, et suis également attentif à mes responsabilités en tant que membre d'un groupe comme celui-ci ou comme d'autres ; quand bien même il fut virtuel.

Nous avons investi ce forum parce qu'il traitait d'un domaine qui fait partie intégrante soit de nos recherches, soit de notre chemin personnel, soit de nos vocations respectives.

Mais nous avons peut-être oublié le projet que Martine porte à bout de bras. Son projet (je parle sur un plan global et non strictement pour ce qui a trait au forum) est centré sur l'accompagnement ou le soutien des expérienceurs de NDE. C'est selon moi un projet qui, même s'il est sous-tendu par la nature spirituelle des choses, place au centre de ses préoccupations la dimension humaine et personnelle des expérienceurs, voire de nous tous. C'est (toujours selon moi) un projet humaniste : accompagner, soutenir, être là pour les personnes qui ont été confrontés à un événement aussi magistral et perturbant que celui de la NDE.

Je crois que toute la question est là...

S'agit-il pour nous de discuter, d'échanger sur les sujets de la spiritualité comme tout forum "conventionnel" en ce domaine...?

Ou ne sommes-nous peut-être pas là non plus pour nous rendre disponible ? Disponible au projet qu'anime Martine, disponible pour les expérienceurs ?

Ne pourrions-nous pas nous recentrer autour de Martine et de son projet, et autour des expérienceurs ?

Ne pourrions-nous pas tout simplement nous demander comment participer à la vie du projet, et non pas uniquement à la vie du forum ?

Que pourrions-nous apporter ou offrir à ce projet ?

Qu'en pensez-vous ?

Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angé



Nombre de messages : 174
Age : 44
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le but du forum   Dim 20 Aoû - 18:47

Bonjour Martine, bonjour Marc et bonjour à tous...

(De retour de vacances - bigre que c'est dur de revenir! Bigre que c'était bon les Alpes...!)

Je vois qu'il y a eu une sacrée tempête sur le forum ce mois-ci... et je ne comprends pas très bien tous les tenants et les aboutissants...?

Martine, en ce qui me concerne, ton site et le forum m'ont permis de voir que je n'étais pas la seule à avoir vécu des "trucs bizarres" et leur analyse à la lumière des spiritualités et expériences de certains éclaire un peu mon parcours...
Je te remercie encore profondément pour l'opportunité de s'exprimer et d'être réconfortés que tu nous offres ici.
Je comprends aussi que ça puisse être très lourd pour toi de gérer ce forum, et quelle que soit ta décision, je suis ravie d'avoir pu converser avec toi ainsi que tous ceux qui interviennent ici.

Je souhaite un beau dimanche soir à chacun...

flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angeliquebiller.canalblog.com
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Dim 20 Aoû - 19:07

Bonsoir Marc, Smile

Je te remercie pour ton intervention.

Le but de ce forum était tout à fait pratique :

- Témoigner de son expérience.
- Parler de ses difficultés à "vivre après l'expérience" et trouver une entraide à ce niveau auprès des autres expérienceurs.
- Essayer de comprendre ces expériences.

On ne pouvait bien entendu pas oublier de parler du cheminement spirituel, puisque ce sont des expériences spirituelles, mais cela ne devait pas devenir l'unique sujet de discussion !

Jusqu'à présent, les expérienceurs se sont trouvés très isolés après leur expérience. Incompréhension du corps médical, des milieux religieux, de la famille, du milieu professionnel. Leur vie à tous s'est trouvée profondément bouleversée et l'association Notre Expérience voulait justement être un lieu de partage et d'entraide, comme peut l'être l'association des Alcooliques Anonymes ou les associations de Parents en Deuil, par exemple.

Il s'agit tout simplement de partager nos problèmes et de mettre en commun les solutions que nous avons trouvées pour gérer ce qui nous est arrivé et l'intégrer harmonieusement dans notre vie quotidienne.

Des exemples :

Un thérapie est-elle nécessaire ? Et, si oui, quelle thérapie suivre avec quels thérapeuthes ?

Comment vivre cela en couple ? Quels sont les problèmes qui apparaissent régulièrement avec les conjoints ? Comment les gérer ?

Comment gérer les "dons" qui apparaissent après l'expérience ?
Faut-il s'en méfier ? Comment les maîtriser ? Comment les utiliser ?

Etc.......

Vu le peu de partage à ce niveau, malgré le nombre d'expérienceurs qui viennent participer à ce forum, ou bien le lire, je commence à me demander si tout cela (je veux parler du projet de l'ancienne association Notre Expérience et du forum qui en est issu) est vraiment souhaité par les expérienceurs.

Lorsque je fais le bilan de ces dernières années, je me dis que ce projet ne correspond pas, en fait, à une réelle demande Exclamation

Je ne sais pas si les "groupes de parole" de IANDS fonctionnent mais ceux de Notre Expérience ont été un échec. En Suisse, même échec avec Noêsis, dont je fais partie. Nous avons essayé d'organiser des rencontres entre expérienceurs. Deux rencontres avec une poignée de personnes ont eu lieu chez moi, deux autres chez Martine Burkhalter. Sans suite...

Alors. Pourquoi ? Les expérienceurs semblent préférer se débrouiller seuls ! C'est la conclusion à laquelle j'aboutis. Et, avec cette conclusion, ma décision de fermer le forum si plus rien ne bouge !

Si ce projet ne correspond pas à un besoin, mieux vaut en rester là Rolling Eyes Sad

Des actions, comme tout ce que fait Sonia Barkallah, ou le docteur Charbonier, permettent de faire connaître ces expériences et, je l'espère, de les rendre enfin crédibles. Notre rôle associatif devrait donc être de moins en moins nécessaire. En tout cas, sa nécessité, pour ma part, ne me semble plus évidente après toutes ces années de tentatives infructueuses !

Alors, qu'en pensez-vous, vous tous qui participez à ce forum ?
Car il est bien clair que, si cela n'est pas nécessaire, je ne vais pas continuer à travailler dans le vide !

Avec toute mon amitié. I love you

Martine

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Dim 20 Aoû - 19:21

Bonsoir Angé Smile

Nos messages se sont croisés !

Je te remercie et je suis heureuse que ce forum t'ait apporté quelque chose de positif.

Maintenant, je vais te poser une question qui m'intéresse : Si ce forum n'avait pas été là, n'aurais-tu pas quand même trouvé les réponses à tes questions ? Rolling Eyes

Vous tous qui venez sur ce forum, s'il n'avait pas été là, cela aurait-il changé quelque chose pour vous (je ne parle pas des échanges amicaux, bien sûr !) ? Je ne le crois pas vraiment.

Vos réponses m'intéressent !!!

Attention, je ne parle pas de fermer le site qui a vocation d'informer sur toutes ces expériences. Le forum, pour sa part, a une vocation spécifique d'entraide. Et, là, le contrat n'a que rarement été rempli !

Avec toute mon amitié flower

Martine

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yo



Nombre de messages : 389
Localisation : France
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Dim 20 Aoû - 19:31

Martine a écrit:
Il s'agit tout simplement de partager nos problèmes et de mettre en commun les solutions que nous avons trouvées pour gérer ce qui nous est arrivé et l'intégrer harmonieusement dans notre vie quotidienne.

(...)

Alors, qu'en pensez-vous, vous tous qui participez à ce forum ?
Smile Moi je trouve ça bien de partager les solutions que l'on a pu trouver face à tel ou tel problème.
Mais moi personnellement, j'ai peut-être mis du temps mais je vis bien mon état actuel, ma vie, mes aspirations, et mon travail personnel (spirituel), même si c'est à l'opposé de ce qui est véhiculé dans cette société.

Moi j'aurais été très heureux de donner des solutions à ceux qui sont "déboussolés" au retour d'une OBE, ou d'une NDE d'ailleurs. Wink (OBE, NDE, même combat) Mais je ne vois personne en demande d'aide, ni en demande de conseils.

Je pense qu'on n'a pas tous les mêmes problèmes selon qu'on "suit gentiment le troupeau", qu'on rentre dans le rang après l'expérience ou si l'on décide de se réformer en profondeur et de faire ce qu'il faut !

Franchement, je ne pense pas qu'on ait les mêmes aspirations, j'en ai pas l'impression en tout cas.
Moi je sais pourquoi j'ai fait une OBE à 20 ans, et mon cheminement est on ne peut plus tracé et dirigé vers un seul but : "être plus MOI !"

Je pense avoir établi la "Connexion" qu'il me fallait, la "Connexion" suffisante au divin en moi afin de vivre ce que j'ai à vivre d'une meilleure façon, alors je n'ai plus vraiment besoin d'aide ni de conseil à l'heure actuelle.

Je crois d'ailleurs que s'il y a des personnes qui auraient besoin de conseils, ça serait surtout les "endormis" qu'on voit partout sur cette Terre.
Les plus à plaindre, je crois que ce sont eux...

(juste un avis, cela dit)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageuse



Nombre de messages : 286
Age : 51
Localisation : France (Ile de France)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Le but du forum   Dim 20 Aoû - 19:35

Martine a écrit:
Bonsoir Angé Smile

Nos messages se sont croisés !

Je te remercie et je suis heureuse que ce forum t'ait apporté quelque chose de positif.

Maintenant, je vais te poser une question qui m'intéresse : Si ce forum n'avait pas été là, n'aurais-tu pas quand même trouvé les réponses à tes questions ? Rolling Eyes

Vous tous qui venez sur ce forum, s'il n'avait pas été là, cela aurait-il changé quelque chose pour vous (je ne parle pas des échanges amicaux, bien sûr !) ? Je ne le crois pas vraiment.

Vos réponses m'intéressent !!!

Attention, je ne parle pas de fermer le site qui a vocation d'informer sur toutes ces expériences. Le forum, pour sa part, a une vocation spécifique d'entraide. Et, là, le contrat n'a que rarement été rempli !

Avec toute mon amitié flower

Martine


Bonjour Martine,


Ma réponse.


Ce forum me nourrrit surtout au niveau du coeur.

C'est vrai qu'en ce qui concerne le "sens" et comme je suis une grande fille, je peux le trouver là ou ailleurs. Ceci dit, j'ai trouvé ici une marche ou un pallier d'évolution en terme d'intériorité que je ne pensais pas trouver ici, c'est à dire à cet endroit.

Mais par contre c'est la première fois de ma vie, que je parle collectivement de ce type de sujet. Déjà individuellement et en face à face, c'est arrivé extrêmement rarement mais alors là collectivement...c'est Broadway geek (pardon j'ai du mal à être sérieuse ce soir)...ce que je veux dire c'est que j'ai passé pleins d'années à le cacher et à me sentir isolée de ce côté là.

Le simple fait de savoir que nous sommes "beaucoup" m'aide. Ca réchauffe mon coeur et me fortifie.

Est-ce vraiment vital pour toi de penser que quelque chose doit être "indispensable" et "non remplaçable" pour être fait ?

Cela doit être fait de toutes façons...et il faut bien que qq le fasse, non ?

Ceci dit si tu penses que c'est trop de boulot et que tu veux employer tes énergies à autre chose, je comprends.

Mais et toi, Martine, qu'est-ce que cela t'apporte (ou bien t'a apporté ? peut-être que ça ne t'apporte plus comme avant) ?

Amicalement,


Sylviane


PS : j'espère que plein de gens te répondront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yo



Nombre de messages : 389
Localisation : France
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Dim 20 Aoû - 19:35

Martine a écrit:
Maintenant, je vais te poser une question qui m'intéresse : Si ce forum n'avait pas été là, n'aurais-tu pas quand même trouvé les réponses à tes questions ? Rolling Eyes
Smile Je réponds pour mon cas perso :

Personnellement, je pense qu'avant même d'arriver sur le forum j'avais déjà trouvé les réponses essentielles aux questions que je me posais par le passé.

Mais les témoignages des autres sont enrichissants je trouve, et même les discussions hors sujet.
Il y a des tas de réponses à des tas de questions sur ce forum.

Et c'est toujours intéressant de connaître la vision des autres..., de voir les différences de point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angé



Nombre de messages : 174
Age : 44
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le but du forum   Dim 20 Aoû - 20:07

Bonsoir Martine...

Ben oui forcément on trouve des réponses partout sur notre chemin en cherchant bien, mais c'est plus long et plus hasardeux. Peu de gens autour de nous ont ce vécu-là et on passe vite pour des "illuminés" voire des schizophrènes !!
Ce que permet ton site et ton forum, Martine, c'est de pouvoir exprimer des expériences, qui sont expliquées ou reconnues par d'autres et tout cela sans jugement!! Ben moi, tout comme Sylviane, ça me nourrit le coeur!
J'ai été très rassurée de lire des témoignages qui allaient dans le même sens que mes propres vécus... Yo, Daniel, Marc, Doris, Mariam, Amérindienne, Voyageuse, toi ma chère Martine, Sylviane, Lupin, plus notre Shula préféré à tous - et j'en oublie certainement - tous, vous m'avez apporté des réponses et des éclairages différents sur ces expériences que je laissais dans un coin de ma tête par manque de possibilités d'en parler!
Moi aussi je laissais tout cela dans le silence parce qu'en parler était se livrer à l'hilarité générale, et pourtant, c'était si VRAI, si INTENSE. Chez toi on peu en parler Martine! On se sent écouté et compris.
Comme tu le dis, en cherchant peut-être peut-on le trouver ailleurs, mais moi, c'est la première fois que je trouve un endroit si "sain" et chaleureux pour en parler, et non un repaire de gourous et d'occultistes en tous genres...

Voilà, voilà! Je te remercie encore Martine, et t'embrasse bien fort!
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angeliquebiller.canalblog.com
Shulamite



Nombre de messages : 936
Localisation : Lanaudière Qc
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Dim 20 Aoû - 20:32

Angé a dit:
*Moi aussi je laissais tout cela dans le silence parce qu'en parler était se livrer à l'hilarité générale, et pourtant, c'était si VRAI, si INTENSE. Chez toi on peu en parler Martine! On se sent écouté et compris.
Comme tu le dis, en cherchant peut-être peut-on le trouver ailleurs, mais moi, c'est la première fois que je trouve un endroit si "sain" et chaleureux pour en parler, et non un repaire de gourous et d'occultistes en tous genres...

Voilà, voilà! Je te remercie encore Martine, et t'embrasse bien fort!

shula dit:

Vraie on est bien ici. entre nous. A discuté de ce qui nous" intéresse..."

Mais si Martine veut absolument joué au Docteur Il semble qu'elle devra se choisir d'autres pastiants.

Les expérienceurs ne sont pas du genre a se couché sur un divant.
Il/elle veulent juste se réunir autour d'une tasse de café et écouté les autres ou partiscipé a l'échange.

Il faudrait pt'être étudier ....pour avoir une réponse clair....le BESOIN de Martine....

Alors Martine c'est quoi TON BESOIN......... Question
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariotheplumb



Nombre de messages : 200
Localisation : région marseille
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Le but du forum   Dim 20 Aoû - 20:45

Bonsoir Martine .

Tu es franche , à la limite de la dureté . Tu es bien une Martine comme mon épouse , avec les mème réactions . Personnellement , et je suis sincère quand je dis celà , ce forum m'a apporté un plus , il m'a peut être aidé à changer de direction , à voir des aspects de l'au delà que je connaissais pas , que je n'imaginais pas . J'avais lu le live du dr Moody mais je m'étais arrété là .

Maintenant , je comprend trés bien ton objectif et je comprend que tu aspires peut être à autre chose , alors pourquoi ne pas passer un peu la main à quelqu'un de sérieux et consciencieux . Je ne sais pas trop comment est organisé le principe du forum , mais j'ai l'impression que tu es seule , tu peux accepter de partager certaines taches . ..

C'est vrai que ce ne sont pas les membres comme moi qui peuvent être utiles , mais je ne sais pas pourquoi j'aime ce forum , il correspond à ce que je veux , il est tranquille , il n'y a pas d'excités (pas trop) , et les membres disent des choses censées .

Peut être pourrais-tu modifier ou rajouter certaines rubriques afin de libérer les membres les plus expressifs . Cela évitera au forum de s'éteindre . Qu'en penses tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Lun 21 Aoû - 0:07

Bonsoir à tous Smile

Tout d'abord, un très grand MERCI pour vos réactions et pour tous vos messages d'amitié.

Cette amitié, c'est certainement ce qu'il y a de plus positif sur ce forum et je vous en suis à tous très reconnaissante.

Shula, tu dis que les expérienceurs n'ont pas besoin d'un divan mais juste de se parler autour d'une tasse de thé ! En es-tu si certain ? Beaucoup vont mal, d'une façon ou d'une autre et, pour tout dire, j'ai l'impression d'un énorme gâchis Sad

C'est le même problème qu'avec les enfants surdoués - ou les "indigos" comme on dit aujourd'hui. Si personne ne les écoute, ils ratent complètement leur vie. Ils ont besoin de beaucoup d'attention pour que leurs capacités hors normes soient mises en valeur et reconnues. Ils ont souvent besoin d'un thérapeute quand personne ne les a écoutés quand il était encore temps. Ils sont très fiers, pour la plupart, et se confient peu.
Ils refusent l'aide qu'on leur offre. Alors, ils s'enfoncent de plus en plus.

L'humanité a besoin des surdoués. L'humanité a aussi besoin des expérienceurs. Tant de talents gâchés ! "Mozart assassiné" dit-on pour les surdoués incompris. Tant de belles expériences occultées ou trop exaltées, déformées, détournées de leur but initial, soit par la faute de l'entourage, soit par la faute - hélas - de l'expérienceur lui-même.

Alors, je pensais leur offrir une tribune, non pas pour donner des conseils, mais pour partager et avancer ensemble. Cela ne s'est pas réalisé.
Il y a eu plein de belles choses sur ce forum mais pas ce que j'espèrais en priorité. Sans doute - et je l'ai dit à plusieurs reprises - internet est-il un endroit trop "public" pour y parler de certaines choses. Et c'est peut-être pour cela que ça ne marche pas. Mais, voyez-vous les réunions à la maison ne marchent pas non plus !

Pour ma part, je ne sais plus, du coup, ce qu'il y a lieu de faire ou pas !
Je ne sais plus où j'en suis ni ce qui est utile ou pas.

Je vous embrasse.

I love you

Martine

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stérenn



Nombre de messages : 80
Age : 39
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: Le but du forum   Lun 21 Aoû - 2:19

Bonjour Martine,
Bonjour Marc,
Bonjour à tous !
Je suis touchée par ce que je viens de lire, mon coeur s'est un peu alourdit Sad
Depuis quelques heures je navigue sur le forum et pour la première fois j'ai témoigné de mes expériences : Martine, c'est la première fois que j'en parlais alors que j'en fais depuis 29 ans !!!!!!!!!!! Ce qui me plaît ici, c'est justement qu'il ne traite pas de spiritualité dans le sens que l'on peut voir dans certains groupes spirituels (ou en tout cas, je n'ai pas encore lu les interventions à ce sujet et j'avoue ne pas être ici pour cela) En fait, c'est justement le "concret" de chaque expérience qui m'aide. tu comprends ? JE NE SUIS PLUS SEULE !!!! Ces 6 dernières années, je quitte mon corps 2 à 3 fois par semaine soit pour l'éther soit pour d'autres lieux que je ne connais pas : c'est déroutant, cela m'effraie et je ne sais pas POURQUOI cela m'arrive à MOI !!!! Tu évoques les enfants indigo et il paraît que j'en suis une. Je ne l'avais jamais cru avant que l'un d'eux me le confirme. Je t'avoue que c'est perturbant de s'apercevoir que je ne suis pas dingue, que je ne rêve pas, que ce qui m'arrive est "réel" (même si lorsque je vis mes voyage, je sais que c'est vrai ! Mais notre mental essaie de rationaliser et je suis quelqu'un de très cartésien : même si j'ai parcouru le courant spirituel pour chercher des réponses que je n'ai pas eu) Et on se sent seule. Les personnes a qui j'ai essayé d'en parler ne savait pas à quoi je faisais illusion. Alors je racontais mais je restais avec mes questions : qu'est-ce que c'est? Pourquoi? A quoi cela me sert toutes ces sorties à part qu'au fur et à mesure des années j'attends d'avoir des vertiges avant d'aller me coucher pour ne pas avoir à revivre cela ?
En venant ici, j'ai eu un début de réponse. En m'inscrivant ici, j'ai choisi de partager mes expériences malgré la peur, malgré la honte.
Alors je suis tout à fait d'accord avec votre précision commune à Martine et à toi, Marc, sur le but originel du forum : enfin, être d'accord n'est pas le terme, mais en tout cas, je soutiens complètement ce point de vue. J'ai été dans différents groupes spirituels (et en Loire Atlantique ce n'est pas ce qui manque !!!!), j'ai même participer à des rencontres amérindiennes réunissant plus de 350 personnes. C'était très bien, certes. Mais je n'y ai trouvé aucune réponse à mon problème de sorties nocturnes !!!! Cela m'a nourri sur d'autres plans et ce fut riches. Mais pas sur ce thème ci !!!!
Je pense qu'effectivement cela doit être très lourd à porter. Je t'avoue que ma recherche de site m'a directement conduite ici et quand j'ai vu qu'il y avait un forum, j'avais vraiment envie de témoigner et enfin de parler au grand jour de mon vécu que je vis dans l'isolement total. Savoir qu'il peut s'arrêter est assez douloureux. En lisant vos témoignages et interventions, je me suis un peu prise "d'affection" pour vous, si on peut dire. Et je t'avoue que j'espère enfin savoir concrètement ce qui m'arrive depuis toutes ces années grâce aux témoignages et autres interventions. Peut-être que l'idée de Mariotheplumb de déléguer certaines tâches pourrait te soulager un peu? J'ai le sentiment que tu vis une profonde remise en question de ce forum et on sent en te lisant combien tu es triste par la tournure qu'il prend. Je souhaite que ton souhait de "tribune", de partage et de conseils (parce que personnellement je pense que c'est aussi de cela dont j'ai besoin) sera exaucé.
Tu vois Martine, il est 1h10. J'attendrais d'être vraiment fatiguée pour me coucher (certainement vers 3h), peut-être que je "partirais" encore une fois, peut-être que mon voyage sera agréable, peut-être pas.... et qu'est ce que je fais de ça, moi ??? Je m'égare un peu lol! Mais c'est vrai quoi !!! J'ai l'espoir que peut-être ici, quelqu'un sache de quoi je parle, qu'on me confirme ou non que ce que je fais son des NDE, que quelqu'un témoigne peut-être d'une expérience proche de la mienne... Où aller ailleurs qu'ici ?
Et pour tes groupe de rencontre, je pense que ce qui est le plus dur c'est la peur. Finalement, tous ici, nous sommes confronté au non-dit, au tabou (ne brûlait-on pas les sorcières sur le bûcher ? c'est un peu caricatural mais je pense que c'est vraiment inscrit dans la mémoire collective.) Le forum permet, grâce au virtuel, de témoigner à visage couvert - comme à la télé le visage est crypté ! D'ailleurs, certains utilises des pseudo c'est peut-être pour ne pas être reconnu par d'éventuel surfeur du net ? (je m'avance peut-être mais qui sait ?) Rencontrer les personnes face à face, c'est accepter que notre secret soit dévoilé, c'est accepté le regard de l'autre qui sait ce qu'on cache parfois à sa famille, à ses amis. c'est une frontière à franchir, une étape vers la guérison quelque part. Personnellement, si on me proposait une rencontre avec d'autres personnes je pense qu'il se passerait ceci : au début, je serais enchantée de rencontrer des personnes qui me comprendraient, puis la peur de rencontrer des personnes un peu "barrées" (ceci n'est pas un jugement) me freinerait un peu, puis, je pense que la crainte que l'on mette un visage sur mon témoignage me stopperait. Parce qu'avant il me faudrait guérir de la honte et du tabou. Me dire que finalement je ne suis pas folle et que je ne suis pas seule. Mais si le mental en est conscient, il y a un petit être au fond de nous qui a souffert un jour du jugement et c'est cette crainte d'être jugé qui peut le freiner. Je pense qu'il ne faut pas arrêter les rencontres, mais peut-être voir qu'il s'agit là d'un processus de guérison et pour tout processus, il faut laisser du temps au temps.
Voilà, c'est tout. Sachez tous que j'aime lire vos témoignages et vos interventions et j'espère que cela durera encore. ("Mention spéciale" pour Marc : j'aime ta manière d'expliquer les choses, avec diplomatie tu vas toutefois droit au but et c'est appréciable)
Mille mercis à toi, Martine de nous permettre d'échanger. Courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shulamite



Nombre de messages : 936
Localisation : Lanaudière Qc
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le but du forum   Lun 21 Aoû - 5:10

[quote="Martine"]Bonsoir à tous Smile

Cette amitié, c'est certainement ce qu'il y a de plus positif sur ce forum et je vous en suis à tous très reconnaissante.

*Alors tu voudrais l'effacé pour .....caché ton mal-aise...

Shula, tu dis que les expérienceurs n'ont pas besoin d'un divan mais juste de se parler autour d'une tasse de thé ! En es-tu si certain ? Beaucoup vont mal, d'une façon ou d'une autre et, pour tout dire, j'ai l'impression d'un énorme gâchis Sad

*C'est exacte nous allons très mal entre deux univers...

C'est le même problème qu'avec les enfants surdoués - ou les "indigos" comme on dit aujourd'hui. Si personne ne les écoute, ils ratent complètement leur vie. Ils ont besoin de beaucoup d'attention pour que leurs capacités hors normes soient mises en valeur et reconnues. Ils ont souvent besoin d'un thérapeute quand personne ne les a écoutés quand il était encore temps. Ils sont très fiers, pour la plupart, et se confient peu.
Ils refusent l'aide qu'on leur offre. Alors, ils s'enfoncent de plus en plus.

*Oui l'apprentissage de ce qui n'est pas de ce monde est difficile.
mais quel psi peut leur aidé....qui sont-il pour donné des leçons d'être...?

L'humanité a besoin des surdoués. L'humanité a aussi besoin des expérienceurs.

*Je ne pense pas......

Tant de talents gâchés ! "Mozart assassiné" dit-on pour les surdoués incompris. Tant de belles expériences occultées ou trop exaltées, déformées, détournées de leur but initial, soit par la faute de l'entourage, soit par la faute - hélas - de l'expérienceur lui-même.

*Et tu les dirigeras ou...? Qui les soignera...?

Alors, je pensais leur offrir une tribune, non pas pour donner des conseils, mais pour partager et avancer ensemble. Cela ne s'est pas réalisé.

* exactement c'est la discution =a= autour d'une tasse de café et non d'un supposé être supérieur qui leur dira ,,,endombré par la connaîssance absolu,... ce qu'il doivent faire....
AVANCÉ ENSEMBLE.........ET.......PAS POUR LEURS DONNÉ DE SCONSEIL.


Il y a eu plein de belles choses sur ce forum mais pas ce que j'espèrais en priorité. Sans doute -

*ALORS C'EST QUOI TON BESOIN

et je l'ai dit à plusieurs reprises - internet est-il un endroit trop "public" pour y parler de certaines choses. Et c'est peut-être pour cela que ça ne marche pas. Mais, voyez-vous les réunions à la maison ne marchent pas non plus !

* Et pour quoi donc....ils/elles ne ce sent pas apprésié a leur valeur et doivent se soumettre au décision de....supposé plus connaîssant.

*ici on est libre de prendre ou de laissé n'es-ce pas...Y a plein de thémoignage de gens qui se disent satisfait alors c'est quoi le problème...?
c'est quoi TON PROBLÈME

Pour ma part, je ne sais plus, du coup, ce qu'il y a lieu de faire ou pas !
Je ne sais plus où j'en suis ni ce qui est utile ou pas.

* Tien une phrase intelligente....Si tu ne peut te l'expliqué comment feras-tu pour l'expliqué au autre......?

Je vous embrasse.

* Enfin un peut de coeur....gratuit.......sans rien demandé...

I love you

Martine

I love you .....Shula


Dernière édition par le Lun 21 Aoû - 5:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le but du forum   Aujourd'hui à 16:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Le but du forum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM :: ANNONCES :: Annonces-
Sauter vers: