Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM

Forum de Partage et d'Entraide pour les personnes ayant vécu des expériences de mort imminente (NDE/EMI) ou d'autres expériences de conscience modifiée (ECM)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les divers chemins qui mènent ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marc



Nombre de messages : 980
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 14:31

Yo a écrit:
Smile Je crois pour ma part qu'il faut savoir préserver l'optique, la direction du forum.

C'est-à-dire éviter d'évoquer des sujets qui n'ont "pas vraiment" leur place sur un forum d'expérienceurs.

Même si l'on croit savoir des choses d'ordre plus général et qui nous paraissent importantes, il faut savoir "cloisonner" et rester dans le cadre fixé au départ. (tout du moins essayer)

Ce n'est pas le lieu par exemple pour évoquer des changements plus généraux qui n'ont pas de rapport avec les expériences elles-mêmes. (et encore, je devrais mettre tout ça entre guillemets) Wink

(mais c'est juste mon avis)

Cela dit, on n'a pas à l'esprit quand on discute de se dire : "est-ce que ça, ça rentre dans le cadre ?"

J'espère pour ma part que tout va rentrer dans l'ordre, et qu'on reprendra les échanges sans trop parler de tel ou tel "enseignement".

Je crois que tu as effectivement exprimé l'essentiel, Yo.

Je te remercie de l'avoir aussi bien dit, à mon goût .

Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel



Nombre de messages : 1011
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 14:42

Pour démontrer comment un enseignement peut être compris de différentes façons selon le dégré de conscience où on se situe.

Je crois personnellement que les enseignements sont adaptés aux niveaux de compréhension en conscience.

Les 7 niveaux (qui m'ont été donnés par Shulamite) ;

Il existerait sept niveaux d'évolution spirituelle, voici donc ce qu'il sont.

#1- Le premier niveau de conscience est relativement primitif au point de vue spirituel, c'est un niveau essentiellement matérialiste. La personne qui se trouve à ce niveau se complait dans le matériel, c'est-à-dire l'accumulation des biens et l'assouvissement de ses besoins primaires et des plaisirs des sens. De surcroît, elle est convaincue que la mort est une finalité, qu'après la mort il n'existe plus rien. Bien entendu, pour elle, l’existence de Dieu ou d'un être suprême quelconque n'entre même pas dans l’équation.

#2- Le deuxième niveau s'apparente beaucoup au premier, les possessions matérielles sont encore dirigeante, une pierre angulaire dans la vie de ces personnes. L'assouvissement des sens tient encore une place prédominante; ces personnes ont d'ailleurs tendance a croire que la valeur des gens est proportionnelle aux biens qu'ils possèdent. Par contre, dans la majorité des cas, les personnes du second niveau d'évolution ou de conscience croient en l'existence d'un être suprême, mais elles ont aussi tendance à créer un dieu qui sert leurs intérets. Leur spiritualité est très rudimentaire et par conséquent leur image de dieu l'est aussi. On pourrait dire que ces personnes croient en Dieu au cas ou... celui-ci existerait. Cela dit, ces personnes adoptent (ou entende adopter) une ligne de conduite non dénuée de principes.

#3- à ce niveau, on rencontre des gens qui accordent encore une certaine importance à l'aspect matériel, mais tout en croyant sincèrement en Dieu. La majorité d'entre nous serions à ce niveau d'évolution ou de conscience, où les personnes semblent parfois assise entre deux chaises, amassant des biens matériels, sans toutefois y accorder la valeur ou l'importance que leur accordent les personnes des deux premiers niveaux, jouissant des plaisirs des sens, mais croyant en un Dieu, mais nous en remettant plus souvent qu'autrement entre les mains de ceux qui nous disent en qui il faut croire et ce qu'il faut croire.


#4" : Le 4" niveaux marque le début de la spiritualité, dans le vrai sens de terme. Les personnes qui ont atteint ce niveau ne sont plus préoccupées par l'accumulation de biens; elles n'ont plus besoin de ce genre de preuve pour prouver leur importance ou justifier leur existence. Elles apprécient les plaisirs des sens, sans toutefois se laisser dominer par leurs émotions ou leur passions; elles perçoivent la totalité de leur nature et elles sont conscientes du lien qui existe entre le physique, l'intellect, les émotions et la spiritualité et elles assument leur responsabilité de leur pensées, de leur sentiments et de leurs actes. C'est le début de l'universalité de la conscience.

# 5 :

A ce niveau , les personnes sont dotées d'une sensibilité très raffinée, elles perçoivent l'univers comme un tout; elles sont conscientes des lois gouvernant notre univers et tente de les respecter le mieux possible. Elles ne repoussent pas l'aspect matériel des choses, mais, par contre, l'accumulation de biens n'est pas une préoccupation. Elles ont atteint un niveau où leur intuition joue un rôle important et elles arrivent a développer assez rapidement ( et asez facilement) leurs dons psychiques et s'en servent volontiers, principalement pour aider les autres. Elles s'appliquent aussi, de façon diligente, à se débarassé de leur préjugés.

#6.

À ce niveau, l'Individu unifie ses sens et sa spiritualité. Il s'est pratiquement libéré de ses passions et ses émotions ne le contrôle plus. Il est conscient de son corps physique, mais les biens matériels ne l'intéresent plus vraiment. Il fait d'ailleurs (pourquoi d'ailleurs prend un s?) peut de cas des contraintes et des limites humaines et sa pensée devient universelle; il s'est complètement libéré des préjugés. Il communique aisément avec les entités de l'au-delà, ainsi qu'avec son Moi supérieur; il connaît les raisons pour lesquelles il s'est incarné dans cette existance et comprend les leçons qu'il est venu apprendre. Il est pleinement conscient de son évolution et du niveau de conscience qu'il a atteint, sans en faire tout un plat.


#7

Il s'agit du niveau le plus élevé de l’évolution humaine. La personne qui y accède n'a plus qu'une préoccupation spirituelle, rien d’autre n'existe a ses yeux. Cette personne se situe en quelque sorte entre la matière et Dieu; il n'est plus question pour elle de suivre les lois divines comme telle, parce qu'elle font partit de sa nature intrinsèque. Cette personne est ce qu'on qualifie habituellement de Maître, d'initié, c'est-à-dire quelqu'un qui a réussi la parfaite harmonisation entre le corps, l'esprit et l'âme. C'est un état très rare.

Voila le chemin qu'il y a devant. Le tout généralement est entremêlé entre se qui reste a faire d'un niveau et l'apparition de partit du niveau suivant.

Dans la nature humaine rien n'est tranché au couteau. Et tout est différent pour chacun par ces qualités et ses défauts propres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Nombre de messages : 980
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 15:02

Daniel a écrit:
Bonjour.

Là où je dis que je ne suis pas d'accord c'est si les gens apportaient des messages canalisés de monsieur et madame tout le monde sur les uns et les autres.

Pour les channelings j'ai dit que j'étais d'accord avec la façon d'expliquer de Monique Mathieu lorsqu'elle en parle. (les divers degrés de médiums).

Les messages que j'ai mis viennent de Tola. J'en ai mis un, une fois, quand on discutait de la résurrection et Marc était tout à fait d'accord avec son contenu. C'est une messagère qui comuniquait avec la Hiérarchie dans les années '50, début '60. Elle a fait une oeuvre qui vibre très fort vibratoirement. Juste à mettre la main sur un de ses livres on sent une lumière qui s'y dégage.

Elle a fait son ascension et parfois on ressent sa lumière moi et ma compagne.

Donc je me suis permi quelque peu Embarassed de mettre un de ses messages pour ouvrir une idée sur le forum. Comme Shulamite je suis en accord avec le contenu des 3 messages. Tola était une messagère remplissant toutes les conditions menant à la clairvoyance. Elle était du calibre d'Alice Bailey. C'est pourquoi je me permet de mettre une texte de temps en temps.

Vous connaissez ma prudence Smile .

Tant qu'à moi, Yo je l'aime bien, c'est juste que j'ai vu des gens qui ont eu de mauvaises expériences avec les médiums (non pas les clairvoyants comme Alice Bailey). J'apprécie le travail qu'il fait avec son Divin, je trouve qu'il est respectueux, doux, qu'il se préoccupe des nouveaux arrivants en leur donnant la meilleure information qu'il peut donner selon son expérience.

Martine me dira si elle veut que je me serve un peu (pas souvent) des écrits de Tola. Je ne veux en faire la promotion, c'est juste en fonction de partager des idées que j'ai moi-même selon mon expérience.

Amicalement.

Daniel

Coucou Daniel Wink

encore une fois j'insiste (parce que là j'ai un peu l'impression de prêcher dans le désert ce qui, après tout, n'est peut-être qu'une illusion... rassurez-moi Laughing )...

Donc je recommence lol!

Daniel...

Je ne posais pas la question de la légitimité ou non d'un message channelisé. Peu m'importe que le message soit authentique ou non, qu'il vienne des Rishis, des Pléïades, de l'Agartha, de Sanat Kumara, du Manou, des quatre boddhisattvas, du Christ cosmique, des maîtres Jupiter, Sérapis, Morya, Hilarion, du maître Philippe de Lyon, de l'archange Gabriel ou de Jeanne d'Arc.

Je me contentais de rappeler ce que nous avait demandé Martine quant à l'utilisation des messages channelisés sur le forum. A savoir : éviter, dans la mesure du possible, de les copier-coller. A partir du moment où Martine demande par exemple à Yo (désolé Yo) de s'abstenir, ou même à Pascal (Samsarashanti) de le faire, je pense (mais ce n'est que moi évidemment) que par respect des règles appliquées les uns pour les autres, nous devrions éviter ce genre d'outil.

Maintenant si Martine accepte l'utilisation de ces textes, je n'y vois aucun inconvénient non plus. Ce n'est pas à moi de décider de la façon dont doit évoluer le forum. Je ne faisais que rappeler la règle que nous avions toutes et tous acceptée, par respect envers ceux qui, l'ayant oubliée un instant, se sont faits recadrer.

C'est tout !

Mon avis strictement personnel maintenant...

Je considère (mais je me trompe peut-être) ce forum comme un outil destiné, initialement, à permettre aux personnes ayant vécu une NDE de communiquer les unes avec les autres, de partager, d'échanger, de réfléchir et même de se soutenir mutuellement. Il me semble (encore une fois ce n'est que mon point de vue ; je ne demande à personne d'y adhérer car je ne suis pas le maître des lieux et n'entends pas être calife à la place du calife) que telle était la vocation de ce forum.

Nous sommes là et, petit à petit (pour ne pas dire rapidement), les débats vont bon train. Tant mieux, mais où sont les expériencieurs et leurs NDE ?

Comme ils participent peu ou prou aux échanges, nous nous sommes finalement emparés de la place laissée vide, et continuons nos échanges sur une multitude de sujets. Seulement peut-être devrions-nous aussi de temps en temps ne pas perdre de vue l'objectif initial du forum : comprendre, intégrer, avancer ensemble.

Si nous commençons à mettre en ligne des messages channelisés, alors autant créer un site où ils pourraient tous être mis à disposition. Plutôt que sur un forum dont la vocation consiste à dialoguer, partager, échanger sur des expériences ou des questionnements communs.

Tu sais, moi aussi je pourrais à chaque idée importante aller chercher le message channelisé qui va bien ou même demander à ce que l'on me donne les informations à écrire. Je n'en vois pas trop l'intérêt, mais ce n'est que moi évidemment. En effet, je ne suis pas venu ici pour dispenser un enseignement ou pour faire valoir mes opinions. Je suis là pour partager, dialoguer, discuter et parfois (mais c'est aussi intéressant) confronter des perspectives différentes. Ce que disent les hiérarchies est certes intéressant, mais il est question avec elles d'un terrain différent de ce forum.

Si nous ne sommes pas capables d'avancer sans se référer aux hiérarchies, si nous ne savons pas nous-même comprendre les choses et les exprimer avec notre propre coeur et notre propre esprit, alors nous ne serons jamais que des "personnes de seconde main" (pour citer Krishnamurti).

Tu comprends : on ne discute pas avec un message channelisé. Un forum, c'est fait pour discuter ensemble, partager, échanger et en l'occurrence pour nous : faire un bout de chemin.

Pour finir, une petite citation de Krishnamurti justement : "ce qu'il est important de découvrir, ce n'est pas de savoir qui est le maître, le saint, le leader, mais pourquoi vous le suivez".

Marc.


Dernière édition par le Mar 8 Aoû - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Nombre de messages : 980
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 15:12

Daniel a écrit:
Pour démontrer comment un enseignement peut être compris de différentes façons selon le dégré de conscience où on se situe.

Je crois personnellement que les enseignements sont adaptés aux niveaux de compréhension en conscience.

Re-coucou Daniel !

Réveil mon ami...

Excuse-moi encore une fois d'intervenir, parce que là j'ai du mal à saisir le sens et la direction de tes dernières interventions.

Juste deux petites question :

1- qui, ici, a demandé à recevoir un enseignement ?

2- pourquoi insister encore et encore sur la question de l'enseignement ?

Nous ne sommes pas sur une plateforme de e-learning spirituel, mais sur un forum de discussion.

Non ?

Amicalement,

Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageuse



Nombre de messages : 286
Age : 51
Localisation : France (Ile de France)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 15:21

Bonjour Marc et bonjour à tous,


Est-ce que tu considères que les expérienceurs uniquement d'ECM ou bien les personnes qui n'ont vécu ni NDE, ni ECM peuvent participer utilement ou bien vaut-il mieux laisser l'expression uniquement aux expérienceurs de NDE ?

Amicalement,


Sylviane


PS : Superbe, la phrase de Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 15:50

Bonjour à tous Smile

Je viens d'écrire un long message qui n'est pas passé. Zut ! Je dois tout recommencer !

Alors, je disais que ce forum est ouvert à tous, expérienceurs NDE, ECM, personnes en recherche, personnes en deuil, tout un chacun.

La seule chose que je demande est que l'on respecte les récits et le vécu des expérienceurs. Ils doivent se sentir à l'aise ici, sans critique, ni jugement. Ce forum est fait pour eux, pour qu'ils aient un endroit où s'exprimer librement.

Je suis 100% d'accord avec les derniers propos de Marc. Ce forum a d'abord été créé pour que les expérienceurs puissent être écoutés, puissent partager leur vécu et leurs difficultés et y trouver un soutien.

Seule nuance : j'ai ouvert une rubrique "Chemins spirituels", justement pour pouvoir échanger sur notre propre parcours et les enseignements qui nous touchent tout particulièrement, dans un esprit de tolérance.
Je vous demanderai donc de veiller à ce que ces sujets n'envahissent pas toutes les autres rubriques ! Merci !

Avec toute mon amitié. flower

Martine

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Nombre de messages : 980
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 16:34

Hello Sylviane,

dis-donc je le trouve superbe ton avatar : on peut le trouver quelque part ? Saurais-tu s'il existe en wallpaper ?

Sinon je pense que Martine vient de répondre à ta question jocolor

Amicalement,

Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel



Nombre de messages : 1011
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 16:37

Juste deux petites question :

1- qui, ici, a demandé à recevoir un enseignement ?


Certains donnent des bribes d'enseignement, Exemple, comment voir l'aura, ...

2- pourquoi insister encore et encore sur la question de l'enseignement ?¸

Parce-que j'y vois un certain danger, si on met un pouvoir dans les mains d'une personne qui va mal l'utiliser, on sera responsable. Exemple, si tu met un fusil dans les mains d'un enfant d'un an, tu seras responsable de ce qui arrivera.

Mais bon chacun est libre.

Je ne mettrai plus de messages de Tola, pas de problèmes pour ma part.

Le but était toutefois d'expliquer que les enseignements sont pour des compréhensions, des niveaux, des époques, des cultures différentes.

En cela, il sera impossible de faire consensus. Certains néophytes risquent de devenir mêlé suite à vos explications (les miennes aussi) et même tenté d'entreprendre des méthodes qu'ils ne sont pas prêts à utiliser.

Espérant que je me suis exprimé plus clairement, cette fois.

Amicalement.

Daniel


Dernière édition par le Mar 8 Aoû - 17:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel



Nombre de messages : 1011
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 16:53

Lisez les niveaux avec attention et vous allez comprendre le sens de mes écrits et le pourquoi.

Un même enseignement sera utilisé de façon différente entre une personne de niveau 2,3 et une conscience de niveau 6 ou 7.

Je ne comprend pas que les gens puissent se questionner sur une telle évidence. I love you

Amicalement.

Daniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel



Nombre de messages : 1011
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 17:24

J'en reviens donc à la même conclusion que les grands sages.

Celui qui se prétend spiritualiste ne doit rien attendre d'autre que que la transformation de sa vie intérieure, son perfectionnement. Tout élément étranger à cette préoccupation n'est pas la spiritualité véritable.

Les messages d'Isabelle et Monique vont en ce sens, à mon avis.

On ne donne pas de techniques pour satisfaire une certaine curiosité. On donne une méthode pour s'améliorer, se perfectionner.

Voilà mon avis basée sur mon expérience.

Amicalement.

Daniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageuse



Nombre de messages : 286
Age : 51
Localisation : France (Ile de France)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 17:43

Marc a écrit:
Hello Sylviane,

dis-donc je le trouve superbe ton avatar : on peut le trouver quelque part ? Saurais-tu s'il existe en wallpaper ?

Sinon je pense que Martine vient de répondre à ta question jocolor

Amicalement,

Marc.

Hello Marc,


Je suis bien embêtée pour te répondre là maintenant. Je l'ai trouvée sur un blog qui en fait regorgeait d'images en tout genre mises à disposition, classées par thèmes mais je ne l'ai pas gardé dans mes favoris. Je n'ai pas vu de copyright, ni de mise en garde de ce genre, j'espère que je n'ai pas fait de bêtise Suspect...

Je tâcherai de retrouver le site et te le communiquerai si j'y parviens.

En fait, c'est une peinture.

Amicalement,

Sylviane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis



Nombre de messages : 659
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 18/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 18:37

Daniel a écrit:
Juste deux petites question :

1- qui, ici, a demandé à recevoir un enseignement ?


Certains donnent des bribes d'enseignement, Exemple, comment voir l'aura, ...


Daniel

Encore un exemple de question mal lue donc mal comprise et automatiquement une réponse idiote qui ne répond pas à la question initiale. (mort de rire).

La question n'était pas de savoir qui donne, mais qui a demandé. Very Happy Very Happy Very Happy

Si c'est un jeu je vais donc répondre à la réponse cheers .

C'est moi Francis, qui ai proposé une technique simple, pour percevoir l'aura éthérique, car il y a plusieurs auras, mais la vision des autres demande une certaine élévation spirituelle, alors que la vision de l'aura énergétique est à la porté de tous. Very Happy Very Happy Very Happy

Francis Shocked

PS : Pour ceux qui n'ont pas tout suivi, la (bonne) question était de Marc.


Dernière édition par le Mar 8 Aoû - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astral.blog.free.fr/index.php?category/Mes-articles.#171
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 18:57

Bonsoir Daniel Smile

On trouve un livre qui traite très bien des sept niveaux dont tu parles. Il s'agit du livre de Deepak Chopra : "Comment connaître Dieu" aux éditions du Rocher. Un livre facile à lire. Je me suis même demandée si l'extrait que tu cites ne vient pas de là. Mais je n'ai pas eu le temps d'aller vérifier !

Pour le reste, j'aimerais vous demander de vous en tenir là avec cette discussion. Il semble que nous avons tous dit ce que nous avions à dire.
Merci par avance.

Avec toute mon amitié. I love you

Martine

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shulamite



Nombre de messages : 936
Localisation : Lanaudière Qc
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 20:21

cheers

sunny

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel



Nombre de messages : 1011
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mar 8 Aoû - 20:40

Encore un exemple de question mal lue donc mal comprise et automatiquement une réponse idiote qui ne répond pas à la question initiale

Smile

Lisez attentivement les 7 niveaux et vous allez comprendre mes réponses. Vous allez voir qu'il n'y a rien d'idiot, au contraire et que ma réponse est adéquate.

Je parle globalement des pouvoirs occultes qui peuvent être mal employés. Je peux vous donner mille exemples de gens qui ont développés des pouvoirs et que cela a mal tournés, mais en fin de compte, ...

Les grandes religions déconseillent l'occultisme sous toutes ses formes, de même que les sages. Ils enseignent le travail sur soi accé vers le lien avec le Divin.

J'aurais été d'accord avec une rubrique 'travail sur soi'. Comme Isabelle le dit, l'essentiel se retrouve là.

Pour ma part je quitte ce forum. Comme Air-Mess ...

J'ai déjà tout ce qu'il me faut pour me relier au Divin.

Bonne route. sunny

Daniel

Francis, je te souhaite bonne chance en ton cheminement. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Nombre de messages : 980
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mer 9 Aoû - 11:50

Bonjour Daniel,

(excuse-moi Martine de revenir brièvement sur le débat qui s'est déroulé dernièrement. Je ne souhaite pas relancer de discussion à ce propos mais juste clarifier une petite chose, en espérant que cela stoppe les quiproquos et que les échanges s'apaisent).

Mon cher Daniel, donc...

je voudrais prendre un moment pour t'expliquer le sens de mon intervention, et peut-être développer un peu ce sur quoi je t'ai interpellé. Parce que j'ai l'impression que tu n'as pas bien compris ce que j'ai écrit. Je te rassure tout de suite : je n'ai pas l'intention de te convaincre de quoi que ce soit, ni de te faire adhérer à quoi que ce soit ; je n'ai pas l'intention non plus de remettre en cause ton souhait de te retirer de ce forum. Je te demande juste, si tu le veux bien, de me lire jusqu'au bout et de prendre ensuite un peu de temps pour réfléchir plutôt que de répondre ou de rebondir avec précipitation.

Par ailleurs, je vais t'exposer "ma" façon de voir les choses. C'est donc un avis strictement personnel et non un "enseignement" ou une réflexion philosophique d'ordre général. Cette façon de voir les choses, juste ou non, explique tout bêtement le pourquoi de mon intervention.

Voilà donc comment je vois les choses...

Un petit retour en arrière tout d'abord ; et un "bis repetita" - pardon d'avance.

Ce forum a été créé par Martine, si j'ai bien compris (car après tout je peux me tromper), pour des personnes qui ont vécu des NDE. Il ressortait en effet que ces personnes, suite à une expérience à caractère troublant et perturbant, avaient besoin de se retrouver, de parler, d'échanger, de comprendre, de s'entr'aider et donc de se reconstruire pour avancer de nouveau dans leur vie. Tu le sais : ces mêmes personnes n'étaient pas forcément ni systématiquement dans un cheminement intérieur ou une démarche personnelle avant la NDE. Elles n'avaient donc aucun repère sur toutes ces questions. Et comme tout individu qui est confronté à ces phénomènes, il n'est pas facile de se construire des repères adéquats et justes pour avancer avec clarté dans l'existence.

Il s'avère que les expérienceurs de NDE s'expriment finalement peu sur le forum. Par contre, d'autres personnes sont venues s'y poser. Des personnes qui ont vécu des expériences de nature spirituelle, qui ont fait des prises de conscience, qui sont en chemin et qui avancent avec leurs moyens. Il n'a pas fallu longtemps avant que les échanges sur des questions spirituelles, énergétiques, intérieures prennent la place de tout le reste. Et qu'au final, les discussions se mettent à tourner autour des grands principes spirituels.

Tout compte fait, nous sommes aujourd'hui en présence d'un forum qui est devenu non pas un espace d'échange communautaire pour les expérienceurs de NDE, mais un espace de débat ou de questionnement sur les grands principes ésotériques, spirituels, etc... Nous sommes ainsi passé d'un forum où la vocation centrale était le dialogue autour du vécu de la NDE (et de ses conséquences) à un forum dont le centre est maintenant l'apprentissage spirituel.

Pourtant : échange sur les NDE ou leurs conséquences dans une vie personnelle, et discussions autour de phénomènes ou de principes spirituels sont "pour moi" deux choses différentes. Il est très différent de pouvoir rencontrer d'autres personnes qui ont vécu les mêmes choses que moi et en parler librement, avec confiance, dans l'espoir de mieux comprendre ; et palucher des pages et des pages de grands principes, d'enseignements en tout genre ou de réflexions collégiales. Dans un sens, en tant qu'expérienceur de NDE, j'ai besoin de me rapprocher de personnes qui ont vécu la même chose pour donner du sens à ce que j'ai vécu et en parler amicalement avec d'autres. Dans l'autre sens, je consulte une bibliothèque d'idées et de principes en tout genre ; mais une lecture qui ne me permet pas, quoi qu'il en soit, de simplement pouvoir parler avec d'autres personnes de ce que j'ai vécu, sans commentaire ni analyse de ce que j'ai écrit. Ce serait aussi différent qu'aller voir un ami parce que je ne sens pas bien pour me confier, parler avec lui. Et aller voir un psy qui, plutôt que de m'écouter, me débite pendant une heure les grands principes fondamentaux de l'approche jungienne de l'esprit humain.

Je ne pense pas que le but du forum de Martine soit de créer un espace d'échanges idéologiques sur les questions spirituelles. Certes, les principes spirituels expliquent un certain nombre de choses à propos des NDE. Certes, le fait que les plans de conscience existent, les corps subtils, les hiérarchies (etc) font que ce que l'on vit lors d'une NDE est étroitement lié à toutes ces choses. Or le forum de Martine n'a pas vocation à ce que soit reprises, paraphrasées, recopiées ou redébattues des connaissances qui existent depuis la nuit des temps et que l'on peut retrouver facilement dans divers ouvrages par exemple. Ici, il est surtout question du vécu personnel des expérienceurs face à l'événement perturbant et profondément destabilisant que peut être la NDE.

Je vais être un peu plus clair et concis dans mon idée : ce forum est là pour permettre aux expérienceurs de parler d'eux et de leur vécu ; pas de ce que disent certains maîtres ou les grands enseignements spirituels. Je ne dis pas qu'on ne peut pas aborder et partager nos idées ou nos expériences personnelles de ces grands principes, ni qu'on ne doit pas évoquer les compréhensions que nous en avons tirées. Car si nous voulons expliquer quelque chose ou éclairer un peu l'autre sur une expérience, il faut bien faire référence à notre propre vécu, à nos compréhensions ou aux enseignements qui nous ont été utiles. Mais de là à ne parler que des principes, des enseignements, et perdre de vue ce qui est au coeur initial de l'échange (le vécu personnel, les questionnements, les angoisses, les doutes, les moments délicats) : il n'y a qu'un pas et ce pas nous l'avons franchi.

Preuve en est : le témoignage de Mysticman, qui lui vient appuyer ce sur quoi j'essaie d'attirer ton attention. Y a t-il eu un débat idéologique ou spirituel autour de ce témoignage ? Non. Non parce qu'il y était question de vécu personnel, et pas d'une idée sur tel ou tel sujet de la spiritualité.

Après si Mysticman demande un conseil ou une explication : à nous, à la mesure de nos moyens et de nos compétences, de l'accompagner ou de l'assister. S'il demande une explication sur la nature de son expérience, libre à celles ou ceux qu'il interpellerait de s'y pencher et d'émettre une idée. Mais sinon... ? Et bien : "sinon c'est très bien comme cela et que demander de plus"...

Ca, c'était une première chose... Continuons.

Un forum de discussion c'est un espace où des personnes, venant d'horizons différents, se rencontrent et se rassemblent parce qu'elles ont quelque chose en commun : des valeurs, un projet, une aspiration, des idées,... Mais sur un forum de discussion, chacun arrive aussi avec son caractère, sa façon d'écrire, sa façon de s'exprimer, ses connaissances, ses sensibilités, son esprit d'analyse, les enseignements qu'il a découverts ou expérimentés, ses certitudes. En résumé : son univers propre.

Quoi que le forum soit quelque chose de virtuel, puisqu'il n'est pas un lieu concret où l'on pourrait s'asseoir ensemble, il n'en reste pas moins pour autant un lieu virtuel de rassemblement. Lorsque nous nous retrouvons, comme ici, à discuter ou à échanger sur des idées ou du vécu, nous nous trouvons dans un espace qui est commun à tous. En d'autres termes : un espace qui ne nous appartient pas et en lequel, conséquemment, nous ne sommes pas en droit d'y imposer nos certitudes, nos façons de voir, nos vérités, nos opinions, ni même nos inquiétudes ou nos craintes. En discuter : oui. Mais les imposer aux autres comme étant la règle la plus judicieuse à suivre : non.

Et c'est là toute la difficulté d'un forum. Chacun y arrive avec son histoire, ses concepts, ce qui est pour lui important et fondamental. Et tout ça se confronte aux autres ; parce que les autres, eux aussi, arrivent avec leurs histoires, leurs concepts, leurs préoccupations, ce qui pour eux est important ou non, etc...

Voilà à quoi je voulais en venir...

Je veux en venir au fait que si tu comprends clairement ce que je viens d'exposer plus haut, un forum doit rester un espace "neutre". Parce que c'est justement cette neutralité qui va permettre à tous de s'exprimer librement. C'est donc à nous, à chaque membre de ce forum, de partager avec les autres (s'il en a envie bien entendu) des éléments communs ou des expériences différentes. Mais c'est aussi à chaque membre du même forum de garder les matériaux, les concepts ou les compréhensions qui n'ont de sens ou de véracité que pour lui.

Par exemple, tu mets sur le forum un message de Tola (c'est pour l'exemple concret : ce n'est pas pour en discuter ou polémiquer). Ce message dit un certain nombre de choses. Des choses qui t'ont peut-être parlées, qui ont du sens pour toi. En tout cas ce message a pour toi une crédibilité certaine, du sens et une importance. Ok pour çà. Mais maintenant : ce message, son origine, sa nature. Ce sont des choses qui font partie de ton univers à toi. Parce que tu es ouvert à ce style d'enseignement, parce que tu sais que ce texte est légitime et crédible. Mais les autres eux, ceux qui ne sont pas dans cet univers là...?

Tu auras beau dire que ce message est authentique : comment vas-tu en convaincre les autres qui, pour leur part, ne travaillent pas avec ce genre d'outil ? Et d'ailleurs à quoi servirait-il de les convaincre...

Alors d'un côté tu demandes à ce que chacun soit vigilant concernant les enseignements. De l'autre tu mets en ligne un message channelisé. Pour toi, ce message est authentique. Pour toi il a du sens. Pour toi il parle. Pour toi cet enseignement est juste. Mais c'est : "pour toi"... Ce n'est pas parce que tu dis qu'il est authentique qu'il doive nécessairement l'être pour les autres. Et si chacun commence à vouloir imposer son univers aux autres sous prétexte qu'il est légitime et juste, alors nous ne sommes plus sur un forum : nous sommes à Rome à l'époque de Julius César.

Chacun d'entre nous arrive sur ce forum avec son univers - je le disais précédemment. Ces éléments qui nous sont propres n'ont pas à s'imposer dans un espace commun d'échange - même virtuel. Sinon cela reviendrait à rendre visite à un ami et à s'installer chez lui, à changer la décoration, à apporter ses meubles.

Ce forum est donc, comme d'autres espaces où les relations en sont les fondements, un lieu où nous devons apprendre à nous relationner, à discuter, à échanger, à partager sans que les uns aient de prise sur les autres ; sans que certains s'imposent aux autres ; sans que quelques uns commencent à dire où est la vérité et où elle n'est pas.

Tu comprends ?

Ainsi, au même titre que nous avons tous accepté d'écarter autant que faire se peut les questions strictement religieuses, il est nécessaire que nous écartions la forme des outils ou des enseignements que nous utilisons, pour mettre en commun le fond. Ce qui compte Daniel, ce n'est pas la forme de l'enseignement, ou "qui" donne l'enseignement. Ce qui compte, c'est ce que dit l'enseignement. Au même titre que l'important n'est pas le messager, mais le message.

Les messages channelisés sont là, tu le sais, pour apporter un éclairage. L'origine du message, l'identité de l'auteur, n'ont aucune importance en réalité. Le message n'est pas donné pour qu'on en débatte, mais pour que l'on en apprenne quelque chose. Ce qui compte, donc, c'est l'idée qu'il véhicule (pour autant qu'elle soit juste bien entendu).

Autrement dit, nous pouvons parfaitement parler de certains sujets sur lesquels nous avons été éclairés ou accompagnés sans pour autant copier-coller les textes. Comme je te le disais dans un post précédent : ne pouvons-nous pas utiliser nos propres mots ? Ce serait mieux d'ailleurs. Parce que le fait de se trouver devant un message channelisé peut en rebuter certains. Alors que le fait d'exposer une idée avec ses propres mots, avec ce qu'on a compris, le rend accessible à tous.

Les messages font partie de l'univers de certains. Ils ne sont pas l'univers de tous. Comme certains pourraient aussi citer la Bible, d'autres le Coran. Comme certains feront référence au bouddhisme et d'autres au soufisme.

Tu le disais toi-même : il y a une universalité derrière les enseignements. Il y a donc aussi cette même universalité derrière les formes différentes de ces enseignements.

Si nous voulons partager et communiquer dans de bonnes conditions sur ce forum, c'est à nous et à nous seuls d'apprendre à le faire non pas sur la base des formes qui nous sont familières (et pourtant personnelles) mais des fondements qui, eux, sont universels et communs à tous. Il est là le respect, elle est là la véritable fraternité.

Comme le disais Martine, je pense moi aussi qu'il est beaucoup plus constructif, dans un post, de citer nos références si cela peut s'avérer utile, ou de mettre un lien vers tel ou tel écrit, plutôt que de l'imposer à tous ainsi simplement parce que nous l'estimons vrai ou juste.

Nous n'avons le droit d'imposer notre univers aux autres, quand bien même nous serions certains d'avoir raison. Mais nous devons plutôt trouver les terrains qui nous rassemblent, les fondements universels, et laisser ensuite chacun les retraduire en lui comme cela lui correspond.

C'était une deuxième chose...

(...)


Dernière édition par le Mer 9 Aoû - 12:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Nombre de messages : 980
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mer 9 Aoû - 11:51

(...)

La question de l'enseignement maintenant.

Je crois qu'il faut bien distinguer "enseignement" et "connaissance, informations". On peut informer librement sur un sujet ou sur une question. Les autres sont alors libres d'y puiser ce qui leur est utile. DU moins sont-ils libres de poser une question ou de formuler une demande.

Un enseignement, c'est quelque chose de différent. Je constate depuis un bon moment maintenant que dès que l'on se met à diffuser des idées ou des concepts, on transmet un enseignement. Il y a quelques personnes, sur le forum, qui parlent de cette transmission de l'enseignement.

Mais on ne transmet pas un enseignement par un forum, ni même de manière virtuelle (je ne parle pas des enseignements qui peuvent se produire sur des plans de conscience). Tel que nous le faisons ici par exemple, nous partageons des expériences, des connaissances, des informations et des idées. Mais ce n'est pas un enseignement.

Un enseignement c'est quelque chose qui est transmis par un "maître" à son "enfant" et qui se vit étape par étape, point par point, dans le cadre d'un cheminement installé et inscrit au coeur duquel la personne concernée s'investit pleinement. Il y a une différence magistrale entre lire un bouquin, écouter quelqu'un parler d'un sujet, réfléchir, se faire une idée de quelque chose ; et vivre un enseignement concrètement.

Si nous voulons en faire la démontration immédiatement alors faisons-le : que quelqu'un ici m'enseigne le Raja Yoga. Allons-y !!

C'est impossible, évidemment.

Un enseignement, c'est quelque chose qui provoque un travail en soi mais accompagné par un maître - autrement dit quelqu'un qui connait parfaitement le chemin pour l'avoir lui-même parcouru du sol au plafond.

Qu'on m'éclaire s'il vous plaît : qui, ici, peut se targuer d'avoir parcouru le chemin du début à la fin et ainsi être en mesure d'enseigner ce chemin à son voisin ?

Allons allons : un peu d'humilité et de bon sens...

Nous sommes en chemin, nous en faisons l'expérience. Nous apprenons et ne sommes encore que des enfants. Nous pouvons certes partager des informations et des compréhensions, mais accompagner par la dispense d'un enseignement : il faut être irresponsable pour l'envisager avec légitimité. On peut enseigner des techniques ou des éléments de connaissance générale mais là ce n'est plus de l'enseignement au sens noble du terme. C'est de l'apprentissage.

Un enseignement est quelque chose de global. Un enseignant, donc un maître au sens noble du terme, se contentera t-il de débiter ses connaissances ou de pourvoir des conseils à longueur de journée ? Evidemment que non. Un enseignant, en tout premier lieu, est en mesure de clairement percevoir où en est la personne humainement, intérieurement. Il sait (parce qu'il exprime le Divin ou l'un de ses aspects) la nature de son "enfant", il connait le chemin que cet enfant va devoir emprunter parce qu'il a accès à tout le processus évolutif de l'être qu'il a en face de lui. Il voit donc l'enfant "en transparence" et va conséquemment adapter la forme même de son enseignement aux conditions de cet "enfant". Cela ne veut pas dire qu'il va s'adapter à "l'enfant" lui-même, mais qu'il va créer les conditions (y compris désagréables et pénibles parfois) qui seront nécessaires à l'émergence des éléments attendus en cet "enfant".

Alors je vous en prie : qui peut se prévaloir de ce genre d'omniscience ici ? Qui est en mesure de véritablement "enseigner" ? D'ailleurs, et pour être plus pragmatique, voilà la définition du dictionnaire que j'ai sous les yeux :

enseignement -> action, manière d'enseigner, de transmettre des connaissances.

L'enseignement est donc la façon de transmettre la connaissance, non la connaissance elle-même.

Autre définition :

enseigner -> faire acquérir la connaissance ou la pratique.

Là encore, ce n'est pas la connaissance ou la pratique qui sont au coeur de l'enseignement, mais la façon de la faire acquérir.

Donc s'il te plaît Daniel : laissons l'enseignement aux maîtres et contentons-nous d'apprendre, de faire l'apprentissage du chemin.

Conséquemment, tu comprendras certainement mieux maintenant pourquoi je ne vois pas le forum de Martine comme un forum où l'on échange des enseignements, mais un forum où l'on aborde des expériences, du vécu, ou la façon dont nous vivons notre propre sentier.

C'était une troisième chose...

Pour finir maintenant...

Comme je l'ai évoqué plus haut, nous ne sommes pas en droit (selon moi) d'imposer nos vues aux autres - par le simple fait que ce forum est un espace commun d'échange : il n'est pas notre domaine personnel à soi tout seul.

Autre petit point de détail.

Il te faudra admettre un jour, si ce n'est déjà fait, que d'autres personnes que toi, y compris sur ce forum, ont une expérience plus poussée, plus large, plus globale et plus "élevée" que ce que tu as connu jusqu'ici.

Ce qui peut te sembler une évidence récente peut être quelque chose que l'un ou l'une d'entre nous a déjà traversé il y a bien des années. Ce qui peut te sembler être une vérité stricte aujourd'hui peut s'avérer, pour quelqu'un qui vivrebra sur une conscience plus élevée que la tienne, partiellement ou totalement faux. Et le fait que vous ne soyiez conséquemment pas d'accord ne veut donc pas dire systématiquement que c'est l'autre qui a tort. Chacun voit les choses à partir du "niveau" de conscience où il se situe : nous sommes donc dans un système où la Vérité, en tant que telle, demeure relative. Elle change au fur et à mesure que nous avançons.

En d'autres termes, et à moins d'être totalement divinisés, personne parmi nous ne détient la vérité plus qu'un autre. Chacun voit la vérité qui lui correspond.

En cela, nous ne sommes en mesure ni n'avons les moyens de donner des leçons aux autres. Ce qui relativise d'autant la question de l'enseignement.

A partir du moment où chacun ici aura saisi la portée de tout ceci, je pense que là, et là seulement, nous serons en mesure d'avoir de véritables échanges. Et là, aussi, serons-nous capables de laisser un peu de place à ceux qui n'interviennent pas beaucoup ou peu. Sur un forum, nous devons apprendre à nous écouter les uns les autres, plus que de débattre.

Voilà...

J'ai dit ce que j'avais dire.

Je ne reviendrai pas dessus car Martine a souhaité que ce débat soit clos et j'ai déjà outrepassé sa demande.

Si tu veux que nous continuions à en discuter, je te propose de le faire en MP.

Sinon et si tu t'es retiré du forum, je te souhaite le meilleur et le plus lumineux.

Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mer 9 Aoû - 12:36

Bonjour Marc Smile

et merci d'avoir si bien précisé ce que devrait être ce forum.

Je vais donc me permettre de copier ce qui précède et de le coller sous "annonces" à l'intention de tous car, sinon, ce texte risque de ne pas être lu par les nouveaux venus.

Marc répond ici à Daniel mais il est bien clair que ce qu'il dit s'adresse à nous tous et ne vise pas Daniel en particulier. Je souhaite que tu le comprennes, Daniel. Ta présence sur ce forum est précieuse et c'est grâce à toi, d'ailleurs, qu'il existe puisque tu l'as créé et me l'a généreusement offert. Je t'en remercie encore du fond du coeur. J'effacerai donc ton prénom du texte que je vais copier/coller comme je viens de l'expliquer.

Avec mes remerciements et mon affection à tous.

I love you

Martine

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel



Nombre de messages : 1011
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mer 9 Aoû - 12:41

Bonjour Marc.

Hier je ressentais toutes les paroles que les gens disaient comme des dentelles qui flottaient dans l'atmosphère autour de moi et qui se frottaient à mon aura jusqu'à mon mental. Mes propres pensées y étaient entremêlées. C'était comme un combat entre la lumière que je fais chaque jour et les formes-pensées. Probable que j'ai fait une fissure en mon aura qui permettait à ces formes-pensées de m'atteindre, quoi qu'il en soit cela m'a fait faire une prise de conscience.

Je me suis dit 'à quoi tout cela sert'. J'ai réalisé que tout cela n'était pas nécessaire pour moi.

J'ai réalisé que l'important est l'agir. Comme je fais depuis toujours.

Dorénavant je me tiendrai sur des forums où les gens méditent et prient pour la planète, ou des gens donnent des moments de leur vie pour répandre la quintessence divine. C'est ce que je fais depuis longtemps en l'anonymat. C'est peu gratifiant du coté humain mais combien la récompense est grande de l'autre coté du voile.

Tu as probablement raison sur les points que tu énumères. Mon intention était toutefois de protéger les nouveaux arrivants contre des informations erronées qui pourraient leur être données et nuire au lieu d'aider.

Pour le nouvel arrivant je conseille de choisir un sage ou un auteur, d'apprendre à connaître les lois avant d'investiguer en quoi que ce soit. J'ai donné le nom de plusieurs auteurs, comme Peter Deunov, Omraam Mikhaël Aïvanhov , Lao Tseu, ...

J'ai réalisé que ce que font les gens ici leur appartient. Je n'ai donc pas à intervenir. Comme je ne suis aucunement responsable des informations qui circulent.

Soyez tous et toutes en paix.

Daniel

Comme j'ai expliqué à Martine je viendrai désormais seulement pour raconter mes expériences qui sont presque toutes dans le sens de répandre la Lumière, Lumière que plusieurs expérienceurs de NDE et ECM, ont ressentie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: a   Mer 9 Aoû - 15:05

a


Dernière édition par hubert le Dim 15 Aoû - 10:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marc



Nombre de messages : 980
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Mer 9 Aoû - 23:18

Bonsoir Hubert,

merci pour cette observation.

Justement, vous me donnez l'occasion de préciser une chose car je voulais le faire et je n'ai pas eu le temps de reprendre ce que j'avais écrit.

A savoir que je ne me désolidarise pas de ce que j'ai écrit plus haut ; je me perçois comme étant tout aussi concerné par ce que j'ai posé en mots que d'autres.

Encore merci pour cette remarque Wink

Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis



Nombre de messages : 659
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 18/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Jeu 10 Aoû - 0:23

Si toi Marc tu ne désolidarises pas de ce que tu as écrit, saches que moi je suis totalement solidaire avec toi et ce que tu as écrit. Very Happy

Tu personnifies, la Sagesse, la Patience et la Gentillesse, le tout enveloppé dans une grande Connaissance.

Amitié, Francis Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astral.blog.free.fr/index.php?category/Mes-articles.#171
Shulamite



Nombre de messages : 936
Localisation : Lanaudière Qc
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Jeu 10 Aoû - 21:50

Ha ...bin oui.

J'avais une T.V. elle était vielle y avait plus que le rouge et le bleu qui fonctionnait......les paysage était tous faux.

Il y avait un grand vide de communication visuel.........

Quel plaisir quand on en a u une neuve avec toute les conpositions et contraste possible que la nature nous donne a l'infini.

C'est pt'etre pour cela que je préviligie les anciens peintres contre les contemporeins.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis



Nombre de messages : 659
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 18/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Jeu 10 Aoû - 22:55

Shulamite a écrit:
Ha ...bin oui.

J'avais une T.V. elle était vielle y avait plus que le rouge et le bleu qui fonctionnait......les paysage était tous faux.


Au moins, elle ne t'en faisait pas voir de toutes les couleurs

Francis Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astral.blog.free.fr/index.php?category/Mes-articles.#171
Shulamite



Nombre de messages : 936
Localisation : Lanaudière Qc
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Sam 12 Aoû - 16:10

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

cooooooooommic.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les divers chemins qui mènent ...   Aujourd'hui à 19:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Les divers chemins qui mènent ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM :: S'INFORMER :: Médias (divers)-
Sauter vers: