Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM

Forum de Partage et d'Entraide pour les personnes ayant vécu des expériences de mort imminente (NDE/EMI) ou d'autres expériences de conscience modifiée (ECM)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Témoignage d'Isidore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Témoignage d'Isidore   Sam 3 Mai - 18:27

 

Témoignage d’Isidore

Seule avec moi et dans mes bras, ma mère est décédée mardi le 26 août à onze heures quarante-cinq. L’expérience la plus douloureuse, médiumnique, et aussi magnifique de ma vie. Un être d’amour et de lumière. Un être d’exception. Une belle âme.

Nous lui avons rendu visite, ma soeur et moi, samedi le 16 août. En la voyant j’ai eu un tel choc. J’avais la certitude qu’elle mourrait sous peu. Nous sommes rentrés en ville dimanche le 17, et lundi matin, le 18, elle était dans le coma. Elle est restée trois jours tout à fait inconsciente, incapable de parler ni de bouger pendant tous ces jours. Puis il y eut une semi-conscience mais toujours l’incapacité de parler et de bouger même pas un doigt. Seuls ses yeux nous disaient qu’elle était là. Je lui parlais et elle plantait son regard dans le mien avec une telle intensité.

Dimanche le 24 au midi, elle est devenue toute froide aux extrémités et pleine de taches bleues sur les jambes et les cuisses, les doigts bleus, les lèvres bleues. J’étais seul avec elle. Son coeur s’est emballé : 230 battements... Elle a cessé de respirer d’interminables secondes. Puis elle a repris une respiration plus calme et est revenue à la vie. Il était évident qu’elle ne pouvait plus vivre. l’équipe médicale a décidé d’enlever tout branchement.

Le soir une cousine que j’aime beaucoup et que maman aimait beaucoup aussi est venue faire une visite accompagnée de son fils. J’étais assis et tenais la main de ma mère. Ma cousine dit : " Si tu veux je vais faire une prière". Son fils est à ma gauche, il me touche. Sa mère est à ma droite. Elle a sa main sur mon épaule et touche ma mère aux jambes... Je n’ai jamais entendu une prière aussi magnifique, aussi pleine d’amour. Elle tremblait. Elle pleurait. Ses larmes tombaient sur le lit. Elle était en transe. Elle a commencé doucemement en évoquant le Seigneur dans des mots tout simples mais combien vibrants. Puis son ton a monté . Son fils avec sa grosse voix rajoutait des évocations. C’était comme un chant. C’était divin ! ...J’étais comme un tambour entre les deux et je vibrais. Cela ressemblait à une cérémonie primitive, à du vaudou. C’était magnifique et le Seigneur était surement là avec nous....

Puis le curé est passé le soir et a fait lui aussi sa prière et je me suis dit que le spécialiste de la prière ne savait pas prier. Il lui manquait l’essentiel ; il lui manquait l’amour. C’était vide et cela n’avait aucune résonnance.

La nuit de lundi a`mardi fut relativemnt calme. J’ai passé la nuit avec elle et les précédentes aussi. Vers huit heures trente du matin ma soeur vint prendre la relève pour que j’aille déjeuner et faire ma toilette. Ma mère a commencé à vraiment mal aller. Les médicaments ne faisaient plus effet. Elle souffrait, avait du mal à respirer. Je suis revenu une heure et demie plus tard. Cela s’est amplifié puis calmé un peu. Ma soeur est partie vers 11:40 hres.

Cela ne faisait pas deux minutes qu’elle était partie que la respiration de ma mère a changé. Elle allait mourir et j’ai reçu cette éventualité comme un coup de marteau. J’étais assis près de son lit. Je lui tenais une main et avais posé l’autre main sur sa tête. Aussitôt j’ai senti une vague monter en moi ; des jambes jusqu’au torse. Une intense vibration. J’étais en transe. Je me sentais à un niveau de conscience différent, plus haut, hors du temps. J’étais connecté sur ma mère. Je percevais tout ce qu’elle sentait. Je vivais et je voyais ce qu’elle pensait... Elle savait qu’elle devait partir et elle avait peur et je sentais cette peur. Je lui dit :" Regarde la lumière devant toi". Je la voyais pointer son regard en avant et je savais qu’ elle la voyait cette lumière. Je lui ai dit :" Va vers cette lumière." Elle s’avançait mais avait toujours peur. Je lui ai dit qu’il y avait là-bas plein de gens qui l’aimaient et qui l’attendaient et je lui ai nommé des personnes aimées décédées et lui ai dit combien c’était beau et bon là-bas. Elle a cessé d’avoir peur et a retouvé une grande paix . Elle s’est avancée vers la lumière et sur le point d’y entrer, elle eut un mouvement de recul. Sa respiration reprenait, elle ne voulait pas partir encore. Elle s’est retournée vers moi. Elle ne voulait pas me laisser seul. Elle avait peur pour moi et non pas pour elle. Je lui ai dit de ne pas revenir, que c’était le temps de nous séparer et que sa place n’était plus ici. Je lui ai dit que depuis toujours c’était moi qui la laissais mais que maintenant c’était son tour de me laisser ; que tout irait bien pour moi, de ne pas craindre pour moi, que je l’aimais et que nous ne serions jamais réellement séparés. Elle s’est sentie libérée et s’est précipitée dans la lumière. Elle a cessé de respirer.

Je suis descendu tout de suite à un niveau de conscience normal. J’étais fatigué, cassé. Une grande paix est descendue sur elle. Ses yeux étaient fermés mais une espèce de luminescence persistait au niveau de ses yeux. Je me suis dit : " Voilà une sainte ".

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Témoignage d'Isidore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM :: ANCIENS TEMOIGNAGES :: Anciens témoignages ECM du site "Notre Expérience"-
Sauter vers: