Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM

Forum de Partage et d'Entraide pour les personnes ayant vécu des expériences de mort imminente (NDE/EMI) ou d'autres expériences de conscience modifiée (ECM)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Témoignage d'Isabelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Témoignage d'Isabelle   Mar 11 Fév - 18:32

 

Témoignage d’Isabelle

Bonjour,

Je m’appelle Isabelle, et je viens par ce mail témoigner de mon expérience , communément appelée aujourd’hui NDE.

Alors que j’avais environ cinq ans, j’ai subi une intervention chirurgicale pour l’ablation d’un kyste provoqué par une piqure d’insecte mal supportée à l’intérieur de la cuisse. En bref, une intervention banale, mais qui necessitait une anesthésie générale. Je me souviens parfaitement des derniers mots de l’infirmière, qui après m’avoir posé la piqure destinée à m’endormir au bloc, m’en montrait la porte en me disant de ne pas m’inquieter, ...." ton papa est juste derrière cette porte, il t’attend"... Je me souviens avoir assisté à l’ouverture du "bobo"... c’est incroyable ces images sont ancrées dans ma mémoire depuis toujours alors que je dormais. Je voyais du dessus et j’entendais tout ce qui se disait autour de moi. Je me souviens en particulier avoir entendu "ho merde !"et je ne savais surement pas ce qui se passait parce que ce dont je me souviens, c’est de mon ouverture, une fois incisée, qui formait comme un ovale, tout jaune à l’intérieur... c’est un peu bete et peu ragoutant à souligner mais c’est aussi exactement cela dont je me souviens, je me suis dit que cela ressemblait à du jaune d’oeuf..

Je suis asthmatique, et un problème respiratoire grave est intervenu lors de l’intervention J’ai fait une crise d’asthme sur la table d’opération, et mon coeur s’est arreté quelques secondes...alors que les dames autour de moi disaient "ho merde" pour moi, tout allait bien, et je suis allée voir derrière la porte si je voyais mon père, mais il n’était pas là... ensuite c’est vraiment difficile pour moi à reconstituer tout ce souvenir... c’est si ancien... ne me reviennent que ces éléments décousus, mais qui se sont inscrits de façon suffisemment indélébile pour que, plus agée, je puisse indentifier ce qui m’est arrivé. Je me souviens etre entrée dans un tube.. pour moi c’était un tube. Dans les témoignages on parle de tunnel. J’ai rencontré deux femmes et un monsieur que je n’aimais pas trop ’allez savoir pourquoi ?) mais qui m’ont parlé mais je ne me souviens pas de ce qu’ils m’ont dit malheureusement. Je me sentais bien mais j’étais immobile. Je voyais une lumière très intense au fond mais je ne me souviens pas m’etre sentie "happée par elle" comme je le lis souvent. Cependant, je la regardais, j’étais bien. Oui, je me souviens que j’étais bien. Ensuite, je me souviens du masque... et surtout de cette atroce odeur de masque en plastique noir, odeur qui me fait penser aujourd’hui à celle de l’essence des voitures. Je refusais cette odeur je ne voulais pas revenir je commencais à entendre plein de voix autour de moi à nouveau.. et j’ai ouvert les yeux et ma gorge me piquait très fort.. voilà...

Ce témoignage est quelque peu confus mais il ne me reste que cela. J’étais trop petite, mais je sais aujourd’hui ce qui m’est arrivé. Pendant des années, j’ai dessiné des ronds de plus en plus petits les uns dans les autres, comme une perspective de tube vue de l’intérieur, avec une boule jaune au fond, sans savoir pourquoi je dessinais cela vraiment.Je savais que je l’avais vu, c’est tout. Aujourd’hui, alors que je commente cette expérience, je me dis que je vais le dessiner, sur un de mes tableaux. Mais je n’en parlerai à personne. Je pense que la plupart des gens ne sont ni très receptifs, ni ouverts à cela. J’en ai parlé deux ou trois fois, j’ai lu la surprise, mais elle se souligne par un sourire qui traduit la limite à ne pas franchir entre ce qui amuse, juste comme cela, et ce qui inquièterait, parce que cela nous amène à nous poser des questions auxquelles nous ne sommes pas tous préparés je pense.

Je ne peux dire qu’une chose aujourd’hui, je n’adhère à aucune religion en particulier, mais je n’ai pas peur de la mort. Elle ne m’éffraie que par la tristesse que mon départ provoquerait pour mes enfants, mes proches. Je crois que l’ame existe, que nous restons présents, quelque part, autrement.Je ne vis que pour aimer, pour le bien, je crois profondément en moi meme et en l’etre humain. Voilà...

Isabelle



P.S. Plus tard, en entendant ma mère raconter qu’elle m’avait découverte les lèvres et les ongles bleus au réveil, indignée de n’avoir pas été entendue en déclarant mon asthme.à l’anesthésiste :.. je lui ai dit, avec une certitude absolue : mais maman c’est normal, je suis immortelle !! Elle ne m’a pas cru, mais moi, je SAVAIS que je disais vrai.

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Témoignage d'Isabelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM :: ANCIENS TEMOIGNAGES :: Anciens témoignages NDE du site "Notre Expérience"-
Sauter vers: