Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM

Forum de Partage et d'Entraide pour les personnes ayant vécu des expériences de mort imminente (NDE/EMI) ou d'autres expériences de conscience modifiée (ECM)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Témoignage de Mariam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Témoignage de Mariam   Mar 11 Fév - 17:42

 

Témoignage de Mariam



 

Bonjour,

Nouvellement inscrite sur ce forum, et intéressée par toutes vos réfléxions et témoignages, je vous fais partager aujourd’hui mon expérience de NDE, vécue le 15 décembre 1999.

Hospitalisée depuis 4 mois pour cause de grossesse "à risques" (en avant l’aventure !), j’étais à la veille de faire une merveilleuse rencontre avec mon troisième enfant, césarienne à l’appui. Mais le destin( !?) a détourné ma route, et le lieu du rendez-vous était ailleurs, loin de l’hôpital, de mon bébé, en fait. Un matin, mon ventre se déchire de l’intérieur, la tension chute, je me sens partir, mon souffle vital part du sternum et sort par ma bouche, je me sens vidée, je m’évanouis. On me transporte d’urgence au bloc opératoire, j’ouvre un oeil, puis je replonge. A quel moment ai-je vécu cette NDE, pendant le coma, l’arrêt cardiaque ? Cela m’a semblé assez court, mais cela a duré juste le temps qu’il fallait pour : Soudain me rendre compte que je me déplaçe verticalement dans un espace infini, couleur pénombre, accompagnée et guidée par deux présences sombres à ma gauche, aux contours indéfinis, mais longues, et muettes. Rapidement nous arrivons à un point de jonction entre, à ma droite un "voile" plutôt bleu pâle et mat qui venait de l’infini derrière moi et allait à l’infini devant moi, et, à ma gauche, cette pénombre qui filait aussi à l’infini devant moi. Nous sommes là, tous les trois, comme pour un rendez-vous, sans communiquer, sans bouger. Je n’ai pas de corps, juste moi-même, de l’intérieur, avec ma petite voix. Je me sens étonnée d’être là d’abord, curieuse, puis je m’énerve, je m’impatiente. Que fais-je là, en fait ? Je commence à m’angoisser. Une présence cachée par le voile, à ma droite, se manifeste, et me demande aussi ce que je fais là. Je "dis" que je ne sais pas, mais que je voudrais retourner d’où je viens, le monde connu. La présence s’adresse aux 2 présences sombres à ma gauche, mais je ne capte pas, je n’entends pas. Je m’énerve toujours, j’angoisse vraiment, je voudrais savoir. La présence derrière le voile me demande pourquoi je veux retourner, et je dis que je n’ai pas fini de m’occuper de mes enfants. Elle me répond que c’est une raison valable, et que mon heure n’est pas encore arrivée. Je pense alors que si mon heure était arrivée à cet instant précis, j’aurai franchi ce voile peut-être et que je n’aurai plus revu le monde connu. Je me dis aussi que cette présence a une grande connaissance de ma vie, de moi, et même de mon avenir ! J’éprouve un grand respect en même temps qu’un profond soulagement, mes nerfs se relâchent, je capte de la sérénité et de l’amour émanant de cette présence. Je suis fascinée par tant de compréhension ! Et je réalise alors que mon bébé est né, vivant, là-bas, dans le monde que je connais. Je suis certaine de le retrouver. La présence m’autorise à partir, à retourner, et je me sens glisser en arrière vers ma droite, comme si je m’évaporais. Je me réveille, je suis en salle de réanimation, seule, et pétante de forme, le moral au plus haut, je souris, pleine d’énergie, sereine, optimiste, entière. Vraiment heureuse ! Une infirmière arrive, elle crie dans le service que je suis réveillée, et me dit texto : "Ben alors vous ! Vous devez avoir un Bon Dieu qui vous protège !" Et je pense qu’elle ne croit pas si bien dire, quelle coïncidence ! Je me dis que je viens juste de le quitter, au cas où c’était lui. La porte que j’ai franchie entre le monde inconnu et le monde connu est juste là, dans la pièce, partout, et l’infirmière ne sait pas que la frontière entre ces deux mondes est invisible mais tellement présente ! Voila ce que je me dis. Je m’enlève le masque respiratoire, les perfusions, vraiment je suis en forme ! Je rassure le personnel, on me dit que c’est un miracle, moi je me dis que c’était un rendez-vous que je ne soupçonnais pas, dans un autre monde, loin de leurs soucis pour nous sauver la vie, le bébé et moi. Je me dis que ce n’est pas eux qui ont décidé de ma vie ou de ma mort. (Plutôt de ma mort, car les médecins avaient choisi de sauver le bébé, vu l’état morbide dans lequel je me trouvais). Ils n’en reviennent pas, de ma forme, de mon moral, de ma santé. Ce n’est que quelques heures après que je ressens les douleurs liées à l’opération, et une grande fatigue. Les jours qui suivent je suis prise d’angoisses inconnues, malgré mon bonheur et ma sérénité. Et je me remets doucement du coma, je prends mon temps pour accepter cet état, je fais des efforts sur moi-même pour ne pas devenir zinzin. Aujourd’hui, le souvenir de cette expérience me fait chaud au coeur, tout va bien, j’ai de la chance. Je ne suis qu’humaine, je fais avec. Je ressens davantage les autres, comme s’ils étaient transparents, je me sens différente d’avant l’expérience, mais tellement moi-même !

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Témoignage de Mariam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM :: ANCIENS TEMOIGNAGES :: Anciens témoignages NDE du site "Notre Expérience"-
Sauter vers: