Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM

Forum de Partage et d'Entraide pour les personnes ayant vécu des expériences de mort imminente (NDE/EMI) ou d'autres expériences de conscience modifiée (ECM)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le film Conversations avec Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ether Hic



Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 1:18

Lazuli a écrit:
PS:: une question complémentaire à ma question: qu'est-ce que c'est être canal?

===> Dieu, qu'est-ce que c'est? De quoi parlons-nous quand nous disons DIEU?

Une piste possible: le mot dieu lui-même vient étymologiquement du mot latin "dies" qui veut dire "jour". Donc dans cette otique Dieu c'est la lumière.
Ok mais quelle lumière?

D'autres pistes?


Bonne journée

Bonsoir à tous Very Happy

Lazuli, tu as raison de "nous" demander de faire le point sur Dieu, , sur le sujet des "canaux" et sur le mystère de l'ultime première Lumière.


Chaque jour, je suis en recherche, en questionnement, en besoin de découvrir la "Réalité" ,en attente d'ouverture sur une compréhension définitive sur le mystère de notre Existence; et ceci depuis très, très longtemps.

Je quitterai ce corps sans avoir eu de réponses absolues, c'est certain, car je suis la question et je suis la réponse, donc je ne peux pas me connaître, comme l'œil ne peut se percevoir et se connaître lui-même sans artifice externe à son identité.

Et l'artifice de Dieu pour se percevoir Lui-Même, c'est nous même.

Je suis donc un artifice, une illusion du regard de Dieu pour que je puisse le créer et l'objectiver à mon image imaginative.

Mais ce ne sera jamais l'identité réelle de Dieu que je découvrirai, que ce soit au travers de la multitude de mes sens , qu'ils soient physiques ou subtils, que ce soit par les résultats de "mes" calculs scientifiques, ou bien par la fonction la plus éthérée et élevée de mes concepts les plus abstraits, je ne découvrirai jamais la réalité de ce qu'Est Dieu.

Je pourrais énumérer à l'infini Tout ce que Dieu n'Est pas, que je ne l'aurais pas encore davantage défini.

Je pourrais diluer ma conscience dans l'impersonnalisation de la transcendance pour m'oublier totalement et tout oublié de la manifestation de Dieu pour trouver l'essence de Dieu que je ne l'aurais toujours pas encore réellement trouvé Lui-même.

Si bien que mon intelligence s'épuise à concevoir celui qui n'a pas été conçu.

L'expérience de la vie m'a , bien sûr, définitivement convaincu que j'étais une infime partie du Tout; que ce Tout était ma propre identité comme la propre identité de tous êtres vivants et conscients ainsi que de toutes "choses".

Que ce Tout est le Cœur de mon cœur, que je ne peux que le nommer, par amour et par "reconnaissance", d'un nom porteur de la plus haute, la plus pure, la plus élevée, et la plus profonde, "vision" de la (ma) source originelle de toute ce qui EST et de tout ce que je Suis.


Ainsi, le nom étant porteur de sens collectivement perçu, Dieu semble être définitivement le plus approprié , même si d'autres noms pourraient qualifier l'inqualifiable ," Dieu" réuni par l'esprit et le cœur le symbole de la résonance affective léguée de manière pérenne par l'Histoire de la recherche spirituelle de l'humanité..

Mais Dieu existerait-il sans moi qui le cherche, sans nous, sans l'infinité de tous les univers inimaginables ?

Est-il si introuvable qu'il se soit réellement caché derrière toutes les manifestations possibles des potentialités de son Etre inconnaissable pour Lui-Même s'il ne pouvait devenir effectivement conscient qu'en "dehors" de Lui-Même.

Il se pourrait bien que oui, Dieu ne serait que ce qui est exprimable et rien que ce qui est exprimable (manifesté); en dehors des représentations de ses potentialités au travers de multiples univers et des multiples consciences les habitant, Dieu n'existerait pas, car "personne" ne le rechercherait pour le manifester et Lui-même ne pourrait pas se savoir Dieu car le regard ne peut se regarder lui-même.

Impossible pour Dieu de s'objectiver sans se répandre, se dissoudre, s'oublier en une infinité de déploiement de temps, d'espaces, de dimensions, de formes et d'êtres en évolutions constantes à la découverte de tous les possibles , conscientisés par la perception de multiples échelles de valeurs semblant duelles, opposant le lumière à l'obscurité, le froid au chaud, le bien au mal, le positif au négatif, le haut au bas, le passé au futur, le lourd au léger, alors que la dualité n'existe pas en réalité, tout est opposé dans une gradation de valeur d'une seule même "chose".

L'obscurité ne peut exister sans la notion lumière dont elle n'est que qu'une des extrémités de la même échelle de valeur de luminosité. (physique et psychique)
L'obscurité absolue ne pourrait être que l'absence de Lumière absolue.

Le froid ne peut exister sans la notion de chaleur dont il n'est que qu'une des extrémités de la même échelle de valeur de température (physique et psychique)..
Le froid absolu, ne pourrait être que l'absence de chaleur absolue

Le lourd et le dense ne peuvent exister sans la notion d'essence immatériel et vibratoire absolue dont ils ne sont qu'une des extrémités de la même échelle de valeur de densité, de "condensation"..
Le lourd et le dense absolus, ne seraient que la condensation extrême de l'essence vibratoire immatérielle absolue.

Le mal (l'absence d'Unité) ne peut exister sans la notion de bien (= L'Unité absolu = la perception de l'Amour) dont il n'est que qu'une des extrémités de la même échelle de "proximité à Soi-même".
Le mal absolu, ne pourrait être que l'absence du bien absolu.(= absence de l'Unité, = absence de l'Amour Absolu, absence absolue de "proximité à Soi-même".)

Le passé ne peut exister sans le futur dont il n'est que l'une des extrémités de la même échelle de comparaison temporelle.
Le début absolu du temps passé , l'instant "0" n'existe pas car , n'ayant jamais commencé, il ne pourrait point être l'absence du futur absolu, car seul le présent est absolu dans toute l'étendue de l'échelle absolue du temps qui n'est point rectiligne ni linéaire mais cyclique.

En électricité le pôle négatif ne peut exister sans le pôle positif , il ne sont pas opposé, mais complémentaire pour pouvoir créer une valeur de différence de potentiel (une tension), en électromagnétisme, (ou aimant naturel), c'est un peu le même principe; de même en physique quantique, il ne devrait pas exister d'opposés mais une complémentarité dans l'échelle de comparaison de sens (de rotation?) et de sens des mouvements des particules ou ondes infinitésimales.

Tout ceci pour en arriver où ? ...

...Dieu et la Lumière.

La Lumière se saurait-elle lumière si l'obscurité (son absence temporaire) ne la voilerai à sa propre splendeur pour lui faire recouvrir sa propre splendeur au travers du processus de la séparation graduée et graduelle engendrée par l'éclatement de l'espace de son point zéro déployant ainsi le temps pour la reconquête de la prise de conscience d'une magnificence d'Etre qu'elle n'aurait jamais pu soupçonner et objectiver sans cette manifestation de la multiplicité par la division de son unité.

Un aveugle de naissance percevra-t-il la Lumière de l'au-delà , les récits des NDE d'aveugles de naissance ne sont pas catégoriques à ce sujet.

La Lumière de Dieu ne serait-elle qu'une construction de notre psyché?

Que la lumière soit...un jour..

Quant au canal !

Un transmetteur laissant son corps et son esprit au service d'êtres, entités, forces,...voir Dieu..

Dieu s'exprimant au travers d'un canal humain, vous le croyez ?... D'abord Dieu n'a rien à dire, nous le savons, du moins, s'il s'exprime, ce n'est pas par un langage, mais le canal, lui, en a des choses à dire, et des choses humaines somme toute...très humaines...trop humaines.

Et si Dieu devait communiquer par des mots (imaginons un instant)...chez quel être humain trouverait-il un canal si transparent, si limpide, si pur, si libre de toutes notions humaines, pour qu'Il puissent y faire passer l'infinitude de ses connaissance...supra humaine...et donc , par nature, inassimilable pour nous !

J'espère que je ne vous ai pas endormi ! clown

Alors bonne nuit ! Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ether Hic



Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 1:49

Martine a écrit:
Bonsoir à tous Very Happy


Qu'est-ce que tu lui reproches avec tant de véhémence Ether hic, de parler dans une langue trop simple, compréhensible par tout le monde ? Est-ce que la spiritualité doit être le domaine réservé des intellectuels ? Jésus s'exprimait simplement. Ca n'a pas plu non plus aux intellos de son époque ! On connaît la suite !

Pour moi qui ai lu à peu près tous les livres publiés par Neale Walsh - tu vois je n'ai pas honte de le dire - il est très clair que tu ne l'as pas lu, ou si peu. Car si tu l'avais lu, tu aurais remarqué qu'il dit exactement la même chose que Marc sur la plupart des points que nous avons abordés ici ! C'est pourquoi je me suis permis de parler de lui dans le long échange que nous avons eu récemment ailleurs dans ce forum. Est-ce parce qu'il est américain qu'il n'est pas crédible à tes yeux ? En tout cas, tu devrais être plus circonspect dans tes jugements.

Par ailleurs, comme l'ont dit plusieurs d'entre nous plus haut, Neale Walsch n'a jamais créé de "secte", chacun est libre de le lire ou non, même gratuitement en ligne pour une bonne partie de ses écrits, il n'impose rien à personne, dit et redit qu'il n'est qu'un "filtre" imparfait, que personne ne détient la vérité, qu'il ne faut pas le croire mais expérimenter ce qu'il propose pour se faire une opinion. Et, surtout, il dit qu'il faut, avant tout, écouter la voix de Dieu en nous, qu'il nous parle à chacun et tout le temps. Il nous parle tout le temps mais c'est nous qui n'écoutons pas !

Pour ma part, que tu as sévèrement jugée par la même occasion, je ne le mets nullement sur un piédestal, pas plus qu'aucun autre maître spirituel, aucun expérienceur NDE, ni aucun mystique quel qu'il soit. Nous sommes tous des fils de Dieu ! Par contre, j'apprécie grandement l'éclairage qu'il m'a apporté sur bien des points, même si je ne partage pas toutes ses convictions. Tout comme je peux apprécier l'éclairage de Marc, qui m'en voudrait beaucoup de le mettre sur un piédestal ! Wink

Avec mon amitié à tous flower

Martine




Bonsoir Martine,

Bon, j'aurais du m'exprimer autrement sans porter de jugements, certes, j'en suis désolé, mais le fond de ma pensée reste la même, cet homme est (pour moi) un manipulateur, un manipulateur extrêmement habile (encore une fois, pour moi et cela reste ma subjectivité et ma propre perception).

Et comme je n'aime pas les manipulateurs, cela me met hors de moi dans mes propos (démesurés) car je ne supporte pas que l'on utilise ce qui est Beau et Pur chez le lecteur pour servir ses propres intérêts (mais ce n'est que mon opinion, et à cause de ma vision limitée, sans doute)

J'ai le défaut de généraliser, alors que je ne visais personne de particulier.

Quant au fait d'avoir lu intégralement, tu as raison, mon "ex" avait , je crois, une dizaine de ses livres, (quant on tiens un filon, faut pas le lâcher, n'est ce pas ! ) et je n'ai pas pu m'astreindre jusqu'au bout, de plus, j'ai mauvaise mémoire (ce fut très difficile pour mes études) et ne retiens que l'essence des choses, alors l'essence des CAD , c'est: "bravo l'artiste, tu es une sorte de génie...manipulateur..."(ce n'est pas un jugement, c'est mon avis)

Après , qu'importe le flacon, si chacun y trouve son ivresse.

Bonne nuit quand même Martine ! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adounafel



Nombre de messages : 158
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 1:55

Bonsoir à tous,

On peut émettre l'hypothèse physiologique qu'une NDE n'est en fait que le feu d'artifice biochimique final d'un cerveau en anoxie et à l'agonie...

Mais quand on vit une NDE, on se rend compte que l'espace-temps est distordu, totalement modifié, et qu'une minute sur terre peut durer une éternité là bas, et sûrement vice et versa.

Alors, même si ce n'est qu'un feu d'artifice de quelques instants sur terre, mais qu'il dure l'éternité, je veux bien être l'illusion qu'un Dieu se fait à Lui-même, puisqu'Il me fait participer à son rêve extraordinaire, ici pour quelques temps, et là-bas avec Lui pour toujours. sunny

Let It Be. flower

Catherine


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Le film Conversation avec Dieu   Ven 23 Mar - 2:34

sunny La-haut dans les Cieux, le temps n'a aucune importance par rapport à l'importance qu'on lui donne sur terre.
Ici sur terre, le temps a une durée pour nous tandis que dans le monde spirituel, il n'y en a pas sauf pour le nom du Christ que donne dans le coeur ,l'Esprit du Temps ou l'Archée...."Je fus Au Commencement,Je Suis (maintenant), Je Serai(demain)"
Dans le 3è Logo: le monde de l'Esprit ou de Dieu est infini c'est à dire que l'on n'en voit pas la fin car tout est éternité et amour...
Notre conscience en éveil et notre âme se trouve partout et en tout lieu dans un macrocosme infini sans fin, parmi l'âme originelle emplit d'amour éternel.... Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 9:45



" le fond de ma pensée reste la même"

Effectivement il y a beaucoup de Bretons ici Very Happy ...



"Après , qu'importe le flacon, si chacun y trouve son ivresse".

tu peux compter là-dessus drunken


@+ Wink Ether





Revenir en haut Aller en bas
Ether Hic



Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 11:33

Robinson a écrit:


" le fond de ma pensée reste la même"

Effectivement il y a beaucoup de Bretons ici Very Happy ...

Very Happy bien que né dans le Var, j'adore le Finistère où j'ai passé quatre fois mes vacances d'été.
Ce fut mon second coup de coeur après l'Auvergne.
Depuis , j'ai toujours souhaité finir ma vie, quelque part près de Morlaix, mais 1450 kms de trajet, çà complique les choses.

Robinson a écrit:


"Après , qu'importe le flacon, si chacun y trouve son ivresse".

tu peux compter là-dessus drunken


@+ Wink Ether





@+ Robinson Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adounafel



Nombre de messages : 158
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 11:41


Le Pif de Provence... évidemment... ! lol!

A ta santé Ether hic ! clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 12:01

Bonjour à tous,

Je comprend Ether Hic...ayant été pareil Very Happy
Depuis tout petit j'ai cherché...en vain Exclamation
Dès que je trouvai un semblant de réponse...hop à la trappe. Trop simple...
Néanmoins je trouvai dans la science certaines réponses... fausses mais elles collaient aux problèmes alors bon...
J'ai cherché dans les religions...bah non rien trouvé Evil or Very Mad Et puis la soumission aux prêtres ou autres c'est pas mon truc.
C'est désespérant cette histoire scratch

Je savais pertinemment que Dieu était partout. Oui je le savais. Mais le savoir n'est qu'une construction mentale.
Je savais ce que voulais dire Jésus et sa bande.
Mais et alors Question

Alors qu'un jour j'en avais le plus besoin je l'ai appelé dans ma tête tellement fort que mes synapses étaient à fond Laughing
Je l'ai appelé, sans fioriture. Comme on appelle au secours.
Et paf, Le Grand DRH est arrivé.
Là je l'avais ressenti au plus profond de mon âme. C'était au dessus du je SAIS.
Et...bah je me suis rendormi...
Trop simple cette histoire... Suis reparti dans mes recherches. Mais...pas de réponse.
Pendant 4 ans Exclamation

Alors j'ai arrêté grâce à un petit éveil, un joli Satori comme on dit au Japon Very Happy
Je me suis vu faire une action... et j'ai compris. Cette action n'ayant rien à voir avec le spirituel (et rien de répréhensible non plus).

Le rideau s'est levé. Enfin Exclamation

Et j'ai compris que le Saint Patron n’arrêtais pas de me "parler" mais je n'écoutais pas Exclamation
Je cherchais des trucs d'un compliqué...alors que j'avais la réponse sous les yeux Exclamation
Et ceci depuis des lustres Exclamation

Alors depuis quand je lui pose une question (comme un enfant qui pose une question à son Parent ou comme à un ami) et bien il me répond.
Il ne me répond pas avec une petite voix dans ma tête, il ne m’apparaît pas physiquement non plus. Mais ces manifestations sont nombreuses :
rêves, manifestation visuel divers, intuitions etc...
Et depuis j'ai compris. J'ai ressenti au plus profond de moi ce que voulait dire les paraboles du Christ, le Pardon, l'Amour etc.
Mais ça n'a pas fait de moi une grenouille de bénitier lol!

Pour finir (enfin Exclamation ) c'est la simplicité qui m'a fait voir le Grand Percepteur Very Happy
Et toutes les notions du Grand, Petit, qu'est ce que Dieu etc... Very Happy sont devenu superflu
Je SAIS mais je suis incapable de l'exprimer correctement Embarassed

Donc ne cherchons pas midi à 14h bounce

Bonne journée bounce geek
En gros on cherche les clefs de voiture et elles sont dans nos poches lol!
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 12:35

Bonjour à tous Very Happy

Et merci encore, une fois de plus, pour tous ces précieux échanges ! I love you

Bonjour Ether Hic Very Happy

C'est drôle - dans tous les sens du terme - ce que tu réponds à Lazuli car...on croirait lire Walsch ! lol!

A tort ou à raison, Walsch se trouve sans doute associé dans ton esprit à la souffrance de ce qui a pu se passer entre toi et ton épouse. Ne crois-tu pas ?

Bonjour James Very Happy

Je te reçois 5 x 5. C'est exactement de cela dont on parle, de cette simplicité et du fait que "Dieu" parle à tout le monde tout le temps ! Merci beaucoup pour ce partage I love you

Bonjour Robinson Very Happy

J'ai enfin regardé ce film hier soir.
J'ai d'abord été un peu surprise, ne reconnaissant pas vraiment Neale, puis j'ai compris qu'il s'agissait d'un acteur ! Embarassed Mais il lui ressemble vraiment beaucoup.
Un bon film effectivement. Merci beaucoup ! I love you

Belle journée à tous sunny

Martine

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 12:47

James a écrit:

Et j'ai compris que le Saint Patron n’arrêtais pas de me "parler" mais je n'écoutais pas Exclamation

Et justement la trilogie CaD commence avec cette phrase: "la question n'est pas de savoir à qui Je parle, mais qui écoute"


Bonne journée à toi James sunny


Coucou Martine,

Un bel acteur, Canadien je crois, j'espère que la musique d'Emilio Kauderer t'aura plu aussi. Bises flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 12:56

Robinson a écrit:


Et justement la trilogie CaD commence avec cette phrase: "la question n'est pas de savoir à qui Je parle, mais qui écoute"


E-XA-CTE-MENT Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
adounafel



Nombre de messages : 158
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 13:34


A moi, Il me parle dans les nuages... là bas... les merveilleux nuages... sunny

Ca tombe bien : j'habite depuis 15 ans sous des Vélux... ! lol!

Il n'y a pas de hazard. Wink

Bonne journée à tous. flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 13:38

Oui, Robinson, merci pour cette très belle musique et le message qui s'affiche sur la musique ! I love you

J'ai vu, en ouvrant ces liens, qu'on peut visionner d'autres vidéos sur ou avec Walsch, dont une avec Eckhart Tolle, qui ne semble pas partager tes soupçons Ether hic ! Ici :

http://www.youtube.com/watch?v=UFr3OvPdpb8&feature=related

Très amicalement à tous flower

Martine

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ether Hic



Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 14:43

Martine a écrit:

Bonjour Ether Hic Very Happy

C'est drôle - dans tous les sens du terme - ce que tu réponds à Lazuli car...on croirait lire Walsch ! lol!

Bigre, serais-je aussi un manipulateur inconscient ? lol!

Martine a écrit:
A tort ou à raison, Walsch se trouve sans doute associé dans ton esprit à la souffrance de ce qui a pu se passer entre toi et ton épouse. Ne crois-tu pas ?


Belle journée à tous sunny

Martine

Tu as sans doute raison Martine (pour mon ex épouse)... bon la psychologie humaine, je n'ai jamais pu y plonger, (j'ai essayé pourtant) alors, c'est vrai que je ne m'analyse pas trop ni ne contrôle mes comportements...instinctifs...il aurait fallu que je découvre moi-même les CAD ..mais rien que le titre m'aurait...hum...enfin passons Very Happy

Et merci à tous et toutes pour vos participations que je lis toujours avec interêts..(non financier ! clown )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 15:34

Re-bonjour Ether-Hic Very Happy

C'est amusant ce que tu dis à propos du titre "Conversatons avec Dieu".

Je me revois toujours dans la libraire apercevoir ce livre sur le rayon des nouveautés et réagir violemment intérieurement en me disant : "Encore un qui croit que Dieu lui parle" !

Il faut te dire qu'à l'époque j'étais en conflit avec une amie expérienceur NDE qui prétendait la même chose et qui m'avait passablement énervée ! Mad

Je me suis donc dit que j'allais acheter ce livre... pour pouvoir le critiquer vertement !
J'étais très en colère face à ces "illuminés"( pensais-je à l'époque) !

Eh bien, le résultat de ma lecture a été à l'inverse de ce que j'attendais et j'ai, au contraire, beaucoup apprécié.

La vie nous réserve de belles surprises ! cheers

Très amicalement. flower

Martine


_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe BZH



Nombre de messages : 166
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 15:51

Bonjour à Tout un Chacun Very Happy ,

marc a dit:
Citation :
Je crois que le jour où nous prendrons vraiment la mesure de la relativité de notre vie individuelle, alors nous comprendrons aussi ce qu'est réellement l'Amour.

Ether hic a dit:
Citation :
Le mal (l'absence d'Unité) ne peut exister sans la notion de bien (= L'Unité absolu = la perception de l'Amour) dont il n'est que qu'une des extrémités de la même échelle de "proximité à Soi-même".
Le mal absolu, ne pourrait être que l'absence du bien absolu.(= absence de l'Unité, = absence de l'Amour Absolu, absence absolue de "proximité à Soi-même".)

Prendre conscience et connaissance de la relativité de notre existence, de notre limite, de notre finitude pour prendre conscience et connaissance, parcellement, partiellement (nous appartenons au monde de la Relativité et non au monde de l'Absolu), de l'Infini, de l'Eternité de notre non-existence future. Ressentir le vertige de l'Eternité, de l'Absolu.

Sur cette Terre, le pont, le tremplin entre l'être humain (relatif, corps, matérialisme...) et Dieu (absolu, esprit, spiritualisme...) est la vision absolument relativiste. Etre humain et Dieu qui ne font plus qu'Un absolument relativiste. Une vision absolutiste ou relativement absolutiste (en apparence, il relativise mais, en réalité, il absolutise) coupe ce lien, cette interférence avec Dieu et, vice versa, avec l'être humain et ne font plus qu'Un absolutiste (spiritualisme absolu séparé du matérialisme absolu et vice versa...).

Avec une vision absolument relativiste, c'est être en interférence avec Dieu et, vice versa, Dieu en interférence avec l'être humain, avec soi.

Avec une vision absolument relativiste, le matérialisme (relatif, corps, collectivisme, matière, intellect...) vaut autant que le spiritualisme (absolu, esprit, individualisme, dieu, intuition...) et, vice versa. La vision absolument relativiste étant le lien et l'amour, le bien, la compassion, la vérité... étant le ciment. Sur notre planète, aucune de ces 2 philosophies (matérialisme-spiritualisme) ne détiennent la vérité Absolue car la vérité est absolument relative et absolument relativiste.

Avec une vision absolument relativiste, c'est acquérir une conscience et une ouverture d'esprit les plus grandes possibles et, par voie de conséquence, avoir un grand esprit critique.

Bien à vous tous et/ou à toutes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Nombre de messages : 980
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Ven 23 Mar - 20:31


Bonjour Philippe,

ce que j'exprimais est beaucoup plus basique que ce qu'explique Ether Wink

Je disais simplement que lorsque l'on prend conscience "réellement" du caractère éphémère de notre existence sur Terre on se rend compte à quel point la vie terrestre est quelque chose de merveilleux, à quel point les autres sont pour nous une chance de rencontrer des êtres différents de nous (avec la joie de découvrir la singularité de l'autre qui en découle). Parce que chaque existence physique est quelque chose d'unique qui ne se reproduira pas deux fois de la même façon. Il n'y aura pas deux Philippe, deux Marc, deux Pierre-Paul-Jacques, pas deux Jésus, pas deux Mozart, etc...

En d'autres termes : chaque instant que nous vivons est unique et ne reviendra jamais.

Bises

Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine
Admin


Nombre de messages : 5271
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Sam 24 Mar - 12:49

C'est très beau ce que tu dis là, Marc. Merci I love you

Bises.

Martine

_________________
Ne laissez personne réfléchir à votre place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le film Conversations avec Dieu   Aujourd'hui à 15:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Le film Conversations avec Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Expérience - Témoignages NDE/EMI et ECM :: S'INFORMER :: Médias (divers)-
Sauter vers: